Dans l'actualité récente

XV de France : le Bleu du jour, Fulgence Ouedraogo 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Ouedraogo : 'Des douleurs pendant le Mondial'
Par Raphaël BLOCH|Ecrit pour TF1|2015-10-10T13:07:20.221Z, mis à jour 2015-10-10T13:14:09.674Z

Indispensable à Montpellier, Fulgence Ouadraogo est le joker de luxe de la troisième ligne française. Véloce, puissant et expérimenté, "Fufu" comme le surnomme ses coéquipiers, a assuré le service minimum en poule contre la Roumanie (38-11) et montré que le staff du XV tricolore pouvait compter sur lui.

Fulgence Ouedraogo en chiffres 

Né le 21 juillet 1986 à Ouagadougou (Burkina Faso) 

Taille : 1m91

Poids : 101 kilos 


Sa carrière en club : 

Inscrit très jeune (6 ans) dans le club du Pic Saint-Loup, au nord de Montpellier, le jeune Fulgence Ouedraogo découvre le ballon ovale et joue avec son futur meilleur ami et coéquipier de toujours en club, François Trinh-Duc. En 2003, Ouedraogo intègre le centre de formation du Montpellier HR et multiplie les bonnes performances avec l’équipe réserve. Tout s’accélère à partir de 2006 : devenu incontournable dans la troisième ligne du MHR, où il joue encore aujourd'hui, Fulgence Ouedraogo est nommé capitaine de Montpellier en 2008 et porte le club héraultais jusqu’à la finale du Top 14 en 2011 où l’équipe de « Capitaine courage », aligné en dépit d'une fracture à la main droite, s’incline face au Stade toulousain (15-10). 


Revoyez les meilleurs moments de la victoire de la France contre la Roumanie (38-11) :


Sa carrière chez les Bleus : 

Passé par l’équipe de France des moins de 19 ans, Ouedraogo fait partie de la jeune génération championne du monde des moins de 21 ans en 2006. Impressionnant avec les Bleuets, le flanker, âgé d'à peine 21 ans, est appelé en 2007 en équipe A pour la tournée d’été en Nouvelle-Zélande face aux All-Blacks, une première pour un joueur montpelliérain. Inarrêtable, Ouedraogo explose avec les Bleus en 2010 et participe au Grand chelem du XV de France dans le Tournoi des 6 nations (2010), mais assiste impuissant à la défaite des Bleus en finale de la Coupe du Monde contre les Blacks en Nouvelle Zélande (8-7). 


Ses points forts : 

Sur le terrain, Ouedraogo est un concentré de rigueur tactique et d’engagement physique. Infatigable plaqueur, à l’image du capitaine Thierry Dusautoir, le joueur de 29 ans, 10 points pour 39 sélections, est capable de perforer les lignes adversaires et de dynamiser, grâce à sa vitesse, le jeu du XV de France.