XV de France - Michalak, Dusautoir, Picamoles : les stats des Français 

Voir le site Coupe du Monde de Rugby 2015

Michalak, un nouveau record pour le 'miraculé' du XV de France
Par Lucile ALARD|Ecrit pour TF1|2015-10-07T15:37:26.734Z, mis à jour 2015-10-07T15:40:11.629Z

Après trois matches joués et trois jours avant le choc face à l'Irlande, découvrez les statistiques des leaders de l'Equipe de France. Entre un Frédéric Michalak en réussite au pied et un Thierry Dusautoir infatigable en défense, ils répondent présents.

Frédéric Michalak, marqueur en réussite

Avec son récital face au Canada (100% au pied), le Toulonnais est devenu le meilleur marqueur français en Coupe du monde avec un total de 136 points. Sur cette édition c'est lui qui a, logiquement, le plus scoré parmi les joueurs du XV de France avec 33 points. Sur l'ensemble des joueurs qui participent à la compétition, il est déjà loin de Nicolas Sanchez et ses 51 points, meilleur marqueur de cette Coupe du monde.


Revoir la pénalité du record pour Frédéric Michalak



Thierry Dusautoir, gratteur efficace

En plus d'afficher 96% de réussite sur ses tentatives de plaquage, le capitaine emblématique des bleus est le joueur qui a le plus gratté de ballons. Six en tout pour le moment ce qui le place dans le top 5 des meilleurs gratteurs de la compétition. D'autant plus impressionnant qu'il n'a concédé qu'une seule pénalité depuis le début de la compétition alors que récupérer les ballons peut s'avérer un exercice très périlleux.



Louis Picamoles, toujours de l'avant

Monstrueux en préparation, Louis Picamoles est resté dans sa dynamique et réalise une Coupe du Monde de haut-vol. Le numéro 8 des Bleus donne toujours l'impression de faire avancer son équipe. Et ce n'est pas qu'une impression. En deux matches et 114 minutes jouées, il a déjà fait gagner 81 mètres au XV de France. C'est simple quand le Toulousain décide de porter le ballon, il avance en moyenne de 7 m. Son 100% de réussite dans ses plaquages ne gâche rien au tableau. Seule petite ombre, il a été trois fois pénalisé.


Revoir la prestation exceptionnelle de Picamoles face à l'Italie




Wesley Fofana, infatigable attaquant

Le centre de Clermont tente beaucoup dans cette Coupe du Monde. Il a tenté neuf fois ballons en main de s'infiltrer dans la défense adverse pour quatre percées réussies. Il est le joueur français qui a battu le plus d'adversaires (neuf en tout). Des prises de risque payante puisque Fofana a aplati deux fois dans l'en-but adverse depuis le début de la compétition, le tout en ne perdant qu'un seul ballon.


Revoir l'essai de Fofana contre le Canada




Scott Spedding, le gagne-terrain

Son poste le prédispose à avancer ballon en main. Ce que réussit plutôt bien l'arrière de l'équipe de France depuis le début de la compétition. Avec 208 m parcourus en seulement deux matches, il réalise pour le moment très bien l'exercice. Problème, il n'est pas encore assez décisif avec aucun essai au compteur depuis le début de la compétition et aucune passe décisive.


L'arrière de l'équipe de France est aussi utile pour les pénalités lointaines comme face à l'Italie: