Bleus : Opération pour Servat

Bleus : Opération pour Servat
Touché au genou gauche lors de la finale du Top 14, William Servat (33 ans, 37 sélections) devra subir une arthroscopie la semaine prochaine pour retirer un morceau de cartilage qui s'est détaché. Bien que simple, l'opération retardera légèrement la préparation du talonneur du XV de France.

La sortie de William Servat, survenue à la demi-heure de jeu de la finale remportée face à Montpellier samedi, en a fait trembler plus d'un. Ses partenaires, son staff, mais également le staff du XV de France, qui se demandaient de quoi pouvait bien souffrir le talonneur du Stade toulousain. Inquiétudes fondées, puisque les examens médicaux passés en début de semaine ont finalement décelé un morceau de cartilage qui s'est détaché suite à un coup reçu sur le genou. Le Toulousain subira donc une arthroscopie dès la semaine prochaine. Même si elle est bénigne et sans grand risque, l'opération retardera légèrement la préparation du talonneur du XV de France pour le Mondial en Nouvelle-Zélande.

Cette blessure, qui touche un joueur essentiel de l'effectif français, est toutefois la seule que le médecin des Bleus Jean-Philippe Hager a constaté dans les rangs des mondialistes toulousains. Ce lundi matin, les neuf heureux élus avaient en effet rendez-vous avec le staff médical du XV de France pour passer une série de tests médicaux et physiques. Dusautoir, Poux, Servat, Millo-Chluski, Picamoles, Skerla, Clerc, Médard, Heymans étaient donc sur le pont à 9 heurs au Stade Ernest-Wallon, soit moins de deux jours après leur sacre national au Stade de France. Un délai court, sûrement un peu trop au vu des traits tirés qui marquaient les visages des champions. Mais cet ultime rendez-vous s'imposait : "Il a fallu composer en fonction des vacances des joueurs. Nous avons donc choisi de nous déplacer car il nous était important d'établir ces différents bilans médicaux avant que les finalistes partent en vacances", explique le médecin.


Bilans pour les autres


Au programme, bilan osthéopathique, bilan d'amplitudes (tests de souplesse du rachis et des membres inférieurs) et entretien personnel avec Jean-Philippe Hager. Pour ce dernier, ces bilans sont précieux : "Ils nous permettent d'évaluer les besoins immédiats, de déterminer les planning de soins à effectuer, et surtout de repérer les raideurs articulaires des joueurs pour ainsi anticiper et agir en prévention des blessures. D'autres tests viendront compléter ceux-ci, de façon à ce qu'au 29 juin, nous ayons tous les éléments nécessaires pour faire un bilan général avec l'équipe médicale et para-médicale".


A l'exception de la blessure de Servat - "seul point négatif, sur lequel nous allons communiquer très prochainement" -, Jean Philippe Hager se dit plutôt satisfait de l'état de forme des joueurs: "Ils ont été bien plus mal que ça à d'autres moments de la saison. Pour l'instant, le bilan est satisfaisant." Le médecin et son staff avaient rendez-vous avec les mondialistes montpelliérains (Ouedraogo et Trinh-Duc) pour leur faire passer une batterie de tests identiques.


Vidéos associées

News associées