Galles : tenir encore le choc

Galles : tenir encore le choc
Passé tout près d’un succès retentissant devant l’Afrique du Sud lors de son premier match de Coupe du monde, le pays de Galles est désormais au pied du mur: il doit battre les Samoa dimanche pour espérer se qualifier pour les quarts. Les Gallois devront une nouvelle fois tenir le choc physique.

Après l’Afrique du Sud, les Gallois vont affronter une autre équipe performante sur le plan physique : les Samoa. En jeu ? Rester en course pour décrocher un ticket pour les quarts de finale du Mondial. Et pour cela, les coéquipiers de Shane Williams devront résister aux impacts et faire preuve de la même agressivité en défense que celle aperçue face aux champions du monde springboks. Pour cela, l'entraîneur-adjoint du pays de Galles Rob Howley a son idée: son équipe devra être "réaliste" et "garder son sang-froid". "Je pense que le mot «sang-froid» sera important quand les gros impacts vont arriver, avec l'engagement physique, il sera important de garder notre sang-froid avec ou sans ballon", a estimé l'ancien demi de mêlée des Wasps.


Deux défaites en Coupe du monde


Selon Rob Howley, les efforts consentis par les joueurs lors de la phase de préparation portent leurs fruits. "On a montré notre solidité mentale ces trois derniers mois". Les Gallois devront la montrer dimanche face à ses Samoans qui ne font jamais de cadeaux. "On connaît la défense, l'engagement et les gros impacts qui constituent leur jeu. On s'est fixé des exigences élevés. On les a montrés face à l’Afrique du Sud et il est important de maintenir ces exigences dimanche", argumente Howley. Ce qui est sur, c’est que le XV du Poireau devra vaincre le sort, ayant perdu ses deux affrontements face aux Samoa en Coupe du monde: 16-13 en 1991 et 38-31 en 1999.


Vidéos associées

News associées