Guilhem Guirado fait passer un dernier message

Guilhem Guirado fait passer un dernier message
Dans une interview paru chez nos confrères de Midi Olympique, le désormais ancien capitaine du XV de France s’est livré sans concessions

Le capitaine tricolore a décidé de lâcher des petites phrases sur sa vie avec le XV de France au moment de raccrocher les crampons. Il commence par rendre hommage à Guy Novès : « Aujourd’hui je peux vous dire que ça a été exceptionnel avec Guy Novès. Je me suis construit en tant que capitaine grâce à lui. Il m’a donné beaucoup de confiance, ce qui était capital dans mon rôle. »

Puis vient le temps des reproches déguisés au staff de Jacques Brunel : « C’était très différent. De mon côté, j’ai toujours été loyal. J’ai notamment fait passer les messages des joueurs en priorité […] J’étais un peu le cahier de doléances. Ça n’a pas été simple, mais je me devais d’être ce relais entre les joueurs et le staff. Je l’ai fait parfois au détriment de ma propre personne. »

Quant à son cas particulier, et sa gestion pendant le mondial, il préfère le prendre à la légère : « J’ai parfois un peu chargé, mais c’est comme ça… […] Ma priorité a toujours été l’équipe de France. […] Il y a beaucoup de polémiques autour de mon cas, mais ça m’a aussi permis de grandir encore un peu. […] Cette expérience, je m’en suis servie au quotidien durant cette Coupe du Monde pour nourrir mes discours. Je suis sûr que les joueurs ont compris mes messages parce qu’ils savaient ce que je vivais. Et même si j’ai parfois eu des mots très durs en interne, tout le monde a compris. »

Sur l’avenir, Guirado préfère ne pas se livrer même s’il fait encore une fois passer un dernier message : « La priorité, c’est le tournoi des 6 Nations 2020. Penser dès aujourd’hui à 2023, ce serait une belle connerie. Une équipe ça se construit année après année. »

Tout est clair pour le désormais ancien capitaine qui part sur de bons mots chez nos confrères de Midi Olympique.

Vidéos associées

News associées