La France se qualifie dans la douleur en battant les Tonga (23-21)

Auteurs d’un match indigent face à des Tongiens accrocheurs, les Bleus ont assuré l’essentiel en décrochant leur qualification pour les quarts de finale

Il fallait une victoire au XV de France pour se qualifier et c’est chose faite… dans la douleur ! Pourtant, comme face à l’Argentine, cette équipe-là avait parfaitement entamé la rencontre en scorant très rapidement par Vakatawa après une grosse percée de Raka plein axe. Les Français prenaient le score dès la 5e minute de jeu pour ne plus le lâcher. Après 30 minutes de bon rugby, Raka sur une pénalité rapidement jouée par Serin inscrivait le deuxième essai de la rencontre. Les Bleus étaient devant et rien ne semblait pouvoir les gêner après la transformation de Ntamack (17-0, 33e). Mais, on ne change pas les mauvaises habitudes et juste avant le retour aux vestiaires, le XV de France encaissait son premier essai de la journée par Takulua (17-7, 39e).

Une deuxième période indigne

Au retour des citrons, les Français subissaient continuellement l’impact physique tongien et sur un jeu au pied visiblement anodin, Médard attendait le rebond et se faisait piéger. Une aubaine pour Hingano qui évitait Penaud avant d’aller s’écrouler derrière la ligne, les mauvais souvenirs ressurgissaient et les Tonga recollaient (17-14, 48e). Romain Ntamack ajoutait 6 points au pied qui allaient s’avérer précieux au final. Sans rythme et sans idées, les Bleus tombaient dans un faux rythme imposé par les rugueux Tongiens. Ils allaient même jouer à se faire peur en encaissant un dernier essai par Kapeli à 1 minute de la fin mais cela ne suffisait pas. La France s’est fait peur mais se qualifie. L’essentiel est là mais on attend encore de la constance d’une équipe moyenne voire médiocre par certains moments…

Vidéos associées

News associées