L’Angleterre dompte les All-Blacks (19-7)

L’Angleterre dompte les All-Blacks (19-7)
Au terme d’un match impressionnant de maîtrise, le XV de la Rose accède à la finale en battant la Nouvelle-Zélande

Il ne fallait pas arriver en retard devant son écran ou au stade pour ce match annoncé comme celui de l’année. Les Anglais avaient coché la date et l’heure de ce match or Manu Tuilagi n’est pas du genre à oublier sa montre. Au bout d’une minute et 39 secondes, le centre anglais s’écroulait derrière la ligne et ouvrait la marque (7-0). Avec une pénalité de Ford, les Anglais tournaient à la pause avec 10 points d’avance et laissaient les Blacks à zéro points, une première en coupe du monde depuis 1991 et la demi-finale face à l’Australie (13-0 à la mi-temps, 16-6 score final). Au retour des vestiaires, Ford ajoutait trois points de plus mais le réveil néo-zélandais semblait arriver avec un essai d’Ardie Savea, un des seuls Blacks à surnager aujourd’hui. Avec la transformation de Mo’ounga, la pression se faisait plus grande mais le flegme britannique n’est pas qu’une légende. George Ford rajoutait deux pénalités et le score était fait à la 69e minute (19-7). Le règne néo-zélandais prend fin après deux coupes du monde remportées et une dernière défaite qui remontait à 2007 et le quart de finale perdu face à la France (20-18).

Le XV de la Rose poursuit sa marche triomphale vers le titre en attendant de connaître son adversaire dès demain.

Vidéos associées

News associées