Le bulletin de notes de la Poule C

La poule de la France aura livré un verdict perturbé par le typhon Hagibis mais l’essentiel est sauf pour les Bleus qui se sont qualifiés.

Le bon élève (mention TB) : Angleterre (1er, 17 points)

Que dire de la phase de poule des Anglais si ce n’est qu’elle a été menée d’une main de maître sans réellement tremblé ? Le match face au Tonga ? Une entrée en matière simple et efficace avec un point de bonus pris face à une équipe qui a totalement fermé le jeu (35-3) avant de rouler sur les États-Unis (45-7) et de venir à bout de l’Argentine qui jouait un match à la vie à la mort. Ce match face aux Pumas est emblématique de la capacité des Anglais à être cliniques au plus haut point. Ils ont laissé passer l’orage avant de s’imposer avec un point de bonus (39-10). Finalement, ils n’étaient même pas déçus de ne pas affronter le XV de France ce qui leur assurait la première place du groupe. La rose a de beaux pétales et ses épines sont aiguisées pour passer aux phases finales et affronter l’Australie.

Reçu avec mention AB : France (2e, 15 points)

Placé le XV de France avec une mention peut être osé mais souvenez-vous de ce qui accompagnait cette équipe avant le mondial. En danger contre tout le monde, passera pas les poules, va perdre trois matches. Au final, ces Bleus-là sont qualifiés et défieront le Pays de Galles en quarts après une première mi-temps bien gérée contre l’Argentine puis… pas grand-chose ! Un bonus offensif face aux États-Unis assurée puis une victoire poussive face aux Tonga de deux petits points (23-21). Mais, l’essentiel est acquis et l’objectif est rempli, le XV de France ira en quarts de finale.

Passable (sans mention) : Argentine (3e, 11 points), Tonga (4e, 6 points) et États-Unis (5e, 0 points)

Pas de recalé dans cette poule non plus mais sûrement des déçus : les Argentins. Les Pumas savaient comme les Français que leur histoire au Japon passait par une victoire lors du premier match qu’ils n’ont pas réussi à accrocher. Ils ont ensuite fait le job contre les États-Unis et le Tonga avec deux victoires bonifiées mais la marche anglaise était trop haute et les Pumas doivent rentrer au pays en assurant malgré tout la qualification pour le prochain mondial en 2023.

Les Tongiens ont eu du mal à entrer dans la compétition mais leurs deux derniers matches leurs permettent d’être reçu avec une fin de match qui aura fait trembler le XV de France et une victoire par le jeu face aux États-Unis (31-19) pour conclure. Les États-Unis justement ont brillé grâce à leur sens du jeu, ils n’ont jamais fermé les rencontres et nous ont permis de voir de beaux matches de rugby malgré leurs quatre défaites.

Vidéos associées

News associées