Le Japon prend le bonus offensif face à de modestes Samoa (38-19)

Au terme d’un match maîtrisé mais moins flamboyant qu’auparavant, les Japonais ont réussi à atteindre leur objectif face à de vaillants Samoans, trop faibles

Il leur fallait absolument cinq points pour ne pas trop trembler face à l’Ecosse lors de la dernière journée de phase de poules. L’objectif est atteint mais que ce fut dur ! Retour sur ce match avec les hommes clés de la rencontre.

Michael Leitch : capitaine sans brassard

Il a été à la pointe du combat tout au long du match, premier plaqueur, premier gratteur, premier soutien, on l’a vu aux quatre coins du terrain en attaque comme en défense. Il est capitaine sans porter le brassard, il a harangué ses troupes tout du long même quand les Samoa faisaient mieux que résister. Il a tenu la barre face aux flots des îliens. Le roseau qui plie mais ne rompt pas au milieu de la tempête.

Lomano Lemeki : l’ailier puissant

Quelle énergie et quelle activité pour Lemeki. Il s’est proposé dans le jeu courant et a avancé en permanence sur son aile. Dans un style complètement différent de son compère de l’aile opposé il a été tout aussi efficace. Un très grand match à mettre à son actif même s’il n’a pas marqué d’essai.

Kotaro Matsushima : le virevoltant

Il est la star du mondial japonais pour le moment. Dès qu’il accélère il fait des étincelles et le public se lève. Il a percé le rideau défensif adverse à de nombreuses reprises et a même réussi à faire jouer derrière lui. Il manquait une réalisation à son bilan pour qu’il soit parfait et elle est arrivée au bout du bout du match à la 86e minute de jeu, comme un symbole. Kotaro Matsushima fait tourner les têtes par son profil atypique et risque de déranger maintenant les Ecossais pour un dernier match décisif au cours duquel les Japonais devront prendre un point pour se qualifier.

Vidéos associées

News associées