Les All-Blacks battent le Pays de Galles et obtiennent la troisième place (40-17)

Au terme d’une rencontre débridée, la Nouvelle-Zélande s’est imposée face à un Pays de Galles joueur mais émoussé

C’était un match attendu et le match de la rédemption pour les All-Blacks. Et ils ont fait le travail. Retour en chiffres sur cette rencontre plus symbolique qu’importante.

7 essais

Sauf cataclysme, Josh Adams terminera meilleur marqueur de la Coupe du monde de rugby. Le Sud-Africain Mapimpi est le seul à pouvoir l’égaler en inscrivant un doublé voire le dépasser en cas de triplé demain lors de la finale. La probabilité est donc faible mais au vue de l’attitude de Josh Adams aujourd’hui pour se mettre à l’abri, nul doute qu’il regardera attentivement le match de l’ailier sud-africain.

2 essais

Quoi de mieux pour sa dernière sous le maillot néo-zélandais que d’inscrire un doublé en coupe du monde ? Ben Smith l’a fait et aurait même pu y aller d’un triplé si l’arbitrage vidéo n’avait pas annulé sa troisième réalisation ! Une sortie par la grande porte pour l’ailier/arrière qui va rejoindre la Section Paloise en Top 14 pour terminer sa saison après quelques vacances.

62% de possession

Avoir le ballon ne veut pas forcément dire gagner au rugby. Les Gallois pourront vous le dire. Avec 62% de possession, le XV du Poireau a tenu le ballon mais s’est fait contrer par les All-Blacks. Résultat : 6 essais dans l’escarcelle contre seulement deux pour le Pays de Galles.

1 défaite

A chaque fois que les All-Blacks sont arrivés en demi-finale, ils ont terminé sur le podium de la compétition sauf une fois. C’était en 1999 et une défaite 22-18 face à l’Afrique du Sud. Cette défaite reste à ce jour la seule de la Nouvelle-Zélande lors d’une finale pour la troisième place. Une sérénité que l’on a pu voir dans la rencontre où les cadres ont répondu présents.

Vidéos associées

News associées