Les Anglais préviennnent le XV de France

Victorieux des Tonga, le XV de la Rose a également envoyé un message à la France, son principal rival du groupe. Les Anglais sont prêts et plus que jamais candidats à la première place.

Avec un seul match de part et d'autre, il est compliqué de réellement établir un parallèle entre Français et Anglais, mais quelques indications se dégagent après la victoire des deux sélections. L'opposition entre les deux éternels rivaux promet beaucoup.

Farrell répond à Ntamack

Lors de la victoire des Bleus, le jeu au pied de Romain Ntamack avait été très utile aux tricolores contre les Argentins. Avec 80% de réussite, le demi d'ouverture de 20 ans avait inscrit 10 points.

Mais contre les Tonga, son homologue anglais Owen Farrell a fait mieux. L'Anglais a été l'auteur de 15 points, ne manquant qu'une transformation, affichant un taux de réussite de 85% sur les pénalités et les transformations.

Attention à Manu Tuilagi

Lors de la première période contre les Tonga, Manu Tuilagi a été incontestablement le meilleur joueur sur la pelouse. Mais pas seulement par ses deux essais inscrits en seulement 7 minutes, mais aussi par son activité constante (5 plaquages, 93 mètres parcourus tout au long de la rencontre).

Son impact sur le jeu est indéniable, et les Anglais comptent avec lui un atout qui pourrait faire la décision tout au long de la compétition. Les Bleus sont donc prévenus.

L'Argentine seulement en arbitre entre la France et l'Angleterre... ou plus ?

L'avantage incontestable des hommes de Jacques Brunel est le calendrier. En battant les Pumas, les Bleus ont réalisé une belle performance contre un adversaire direct... qui pourrait poser des soucis aux Anglais. Si ces derniers ont su maintenir les offensives des Tonga, leurs erreurs (notamment les fautes de main) pourraient être payées cher contre les Argentins.

Les Sud-américains ont les armes pour gêner le XV de la Rose. De leur côté, les Bleus vont affronter des équipes à leur portée (Etats-Unis, Tonga) avant de jouer les Britanniques. Le calendrier devrait permettre aux coéquipiers de Damian Penaud de potentiellement aborder la rencontre face aux Anglais avec trois victoires... alors que ceux-ci devront se défaire des Argentins le 05 octobre. Quasiment un huitième de finale en somme, dont la France pourrait être le grand vainqueur, le résultat pouvant assurer sa présence en quarts de finale.

Vidéos associées

News associées