Les chiffres clés de la victoire de l’Afrique du sud face au Canada (66-7)

Les Springboks n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de Canadiens rapidement dépassés par le rythme de la rencontre

Face à des Canadiens réduits au statut de faire valoir, les Boks ont assuré un succès et se sont ouverts la voie des quarts de finale derrière les intouchables néo-zélandais. Retour en chiffres sur cette rencontre.

11 minutes

C’est le temps qu’il a fallu au demi de mêlée Cobus Reinach pour inscrire un triplé dans cette rencontre. Entre la 9e minute et la 20e, il a passé trois fois la ligne canadienne. Il s’en est fallu de peu pour qu’il dépasse le légendaire Keith Wood qui avait marqué trois fois en huit minutes lors de son quadruplé face aux États-Unis en 1999.

63% de possession

C’est un chiffre hors normes en rugby. Les Springboks ont eu le ballon pendant 63% de la rencontre pour asseoir leur domination. A la demi-heure de jeu, ils avaient même tenu le ballon pendant 90% du temps soit 27 minutes sur les 30 de jeu ! Après la mi-temps les débats se sont équilibrés mais le mal était fait pour les Canadiens qui avaient encaissé un cinglant 47-0.

10

C’est le nombre d’essais marqué par l’Afrique du Sud. Le deuxième plus gros total de cette coupe du monde après les 11 de la Nouvelle-Zélande face à la Namibie. A la pause, les Boks semblaient en passe de pouvoir dépasser ce total mais ils ont faibli en deuxième période en inscrivant (seulement) 3 essais.

6e

C’est le 6e carton rouge distribué dans la compétition qui est déjà la plus prolifique en exclusions depuis la création de l’épreuve. Les Canadiens auraient pu bien plus s’écrouler à la 35e minute de jeu lorsque Josh Larsen s’est vu renvoyé aux vestiaires par l’arbitre de la rencontre. Sa coupe du monde est d’ores et déjà terminée alors qu’il reste un match à jouer pour les Canucks.

Vidéos associées

News associées