Les notes de l’Angleterre Itoje meneur, Farrell leader

Les notes de l’Angleterre Itoje meneur, Farrell leader
Après la victoire de l’Angleterre (19-15) face à la Nouvelle-Zélande voici les notes des joueurs du XV de la Rose

Mako Vunipola (6) : Intraitable en mêlée, le pilier gauche a toujours avancé dans le jeu. On l’a vu ballon en main en première mi-temps et il a tenu 70 minutes. Une performance de haut-vol.

Jamie George (4) : Le seul essai inscrit par les All-Blacks est à mettre à son crédit. Le talonneur a été propre dans le jeu mais moins en vue que ses partenaires de la première ligne. Son lancer trop haut qui lobe Maro Itoje offre un ballon d’essai à Ardie Savea et aurait pu remettre la Nouvelle-Zélande dans le match.

Kyle Sinckler (6) : Comme son compère pilier, il a fait le travail en mêlée obtenant même une pénalité. Actif dans le jeu, on l’a vu intervenir en soutien souvent. Un match propre.

Maro Itoje (8) : L’homme du match côté anglais est là ! Intraitable en défense il s’est dédoublé pour être dans tous les coins du terrain et les zones de rencontre. Il a gagné 7 touches, gratté 3 ballons, parcouru 23 mètres en portant le ballon 8 fois. En défense, avec 12 plaquages il affiche un total impressionnant au vue de son activité offensive. Super Maro.

Courtney Lawes (6) : L’alter ego de Maro Itoje n’a pas non plus été en reste. Toujours présent sur les zones de rencontre, il a fait du Courtney Lawes, à savoir, être rugueux et ne pas lâcher le moindre mètre en attaque et en défense.

Tom Curry (7) : Le premier « Kamikaze Kid » n’a pas failli à sa réputation. Intraitable en défense, on l’a vu mettre la tête dans des endroits où d’autres ne mettraient même pas les mains. Il gratte un ballon important avant la mi-temps pour éteindre les Blacks.

Sam Underhill (8) : Quel match du troisième-ligne. Il a joué avec tout le vice d’un joueur expérimenté alors qu’il n’a que 20 ans. A la hauteur de sa réputation de Kamikaze Kid on l’aura vu retourner Kieran Read et Sam Whitelock dans le même match, dominant toutes les collisions. Big Sam.

Billy Vunipola (6) : Moins en vue que ces compères de la troisième-ligne il a tout de même fait son match en étant propre. Il a trié les ballons qu’il fallait sans jamais céder à la panique. Monsieur propre.

Ben Youngs (6) : Facile de jouer en tant que demi de mêlée quand son pack progresse et Youngs a parfaitement drivé son pack. Il a su user parfaitement du jeu au pied pour mettre de l’alternance. A accéléré le jeu quand il le fallait.

George Ford (7) : Son association avec Owen Farrell était scrutée et elle a été parfaite. Il a été irréprochable notamment en défense où il termine avec le meilleur total de plaquages de son équipe (15 réussis). En attaque, il a parfaitement su alterner entre des phases de jeu lentes et des phases rapides. Il termine à 5/6 face aux perches.

Jonny May (6) : L’ailier anglais a été sevré de ballons mais il a fait ce qu’il fallait lorsqu’il a eu des actions à produire. Il n’a jamais trop porté la balle et a assuré les soutiens principaux. Un match frustrant pour un ailier mais propre.

Owen Farrell (7) : Le capitaine anglais a montré l’exemple dès le haka avec son sourire narquois face à la danse guerrière néo-zélandaise. Intraitable en défense il termine meilleur plaqueur de son équipe avec George Ford (15 plaquages réussis). Un grand leader même quand le bateau a tangué.

Manu Tuilagi (6) : Il restera l’auteur de l’essai en 1 minute 39 qui a crucifié les Blacks dès le début. Bien en rythme, il a surtout été utilisé pour prendre le milieu du terrain. Impassable en défense, il signe une prestation propre et cohérente dans le plus pur registre de ce qu’on lui demande.

Anthony Watson (7) : Il a été un danger permanent pour la défense néo-zélandaise. Il a gêné son vis-à-vis par ses appuis et sa vitesse. L’action de l’essai part de lui. Il n’a jamais été dépassé en défense. Une très belle performance d’ailier.

Eliot Daly (6) : On l’a bien peu vu. Les Blacks ne l’ont pas beaucoup sollicité sur du jeu au pied et quand ils l’ont fait, Daly était toujours bien placé. Il effectue un bel arrêt de volée sous pression en première mi-temps.

Vidéos associées

News associées