Ntamack : "Comme un cadeau"

Ntamack : "Comme un cadeau"
Emile Ntamack, l'entraîneur des lignes arrières du XV de France, livre ses premières impressions après le tirage des poules de la Coupe du monde 2011. L'ancien ailier international n'est pas déçu du sort réservé aux Bleus avec notamment la Nouvelle-Zéland

Quelle est votre première impression après le tirage au sort ?


Emile Ntamack.- Nous devons prendre ce tirage au sort comme un super challenge. Nous sommes tombés dans une superbe poule avec des belles équipes. Et puis, nous allons avoir la chance de jouer les Blacks pour ouvrir la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Sur le plan sportif, nous savons que ce sera compliqué mais à l'image de ce qui s'est passé en 2007, l'équipe qui organise la compétition a une pression supplémentaire. Après il faudra tout faire pour sortir de cette poule.


Avez-vous imaginé la suite de la compétition, les potentiels quarts de finale ?


E. N.- Bien évidemment. Ça va se jouer entre l'Argentine et l'Angleterre. Ce n'est pas un parcours facile mais il faut battre tout le monde pour espérer être champion du monde. Nous connaissons bien l'équipe d'Argentine puisque nous venons de l'affronter. L'Angleterre, nous allons la retrouver lors du prochain Tournoi des 6 Nations. Nous sommes impatients. Mais d'ici 2011, beaucoup de choses peuvent se passer.


Effectivement, la Coupe du monde n'est que dans trois ans. Est-ce bien de connaître sa poule autant de temps à l'avance ?


E. N.- Nous sommes toujours curieux de savoir contre qui on va jouer. Après, je ne vais pas m'endormir ce soir en pensant aux Blacks. Je répète que c'est un cadeau extraordinaire d'affronter les Néo-Zélandais lors de cet événement mondial. Nous allons travailler en conséquence pour vivre cela comme il se doit.


Vidéos associées

News associées