Pays de Galles – Géorgie, les Géorgiens à suivre

Pays de Galles – Géorgie, les Géorgiens à suivre
La Géorgie ouvre sa coupe du monde face au Pays de Galles. Focus sur quatre joueurs qui pourraient mener la sélection du Caucase à jouer les trouble-fêtes dans une poule D très dense.

Mamuka Gorgodze, le vétéran

Alors qu’il avait annoncé sa retraite internationale il y a deux ans, le troisième-ligne a été rappelé à la surprise générale par le sélectionneur Milton Haig. Le Toulonnais participe à sa quatrième coupe du monde après 2007, 2011 et 2015 et sera le leader mental des Lelos. Son surnom « Gorgodzila » hérité de ses années montpelliéraines démontre l’ampleur de la tâche qui attend ses adversaires de la poule D.

Beka Gorgadze, l’héritier

Joueur à l’Union Bordeaux-Bègles, Beka Gorgadze a déjà fait souffrir bon nombre de défenses du Top 14. Puissant à l’impact mais aussi rapide et gros défenseur, il arrive dans cette coupe du monde comme la version 2.0 de Mamuka Gorgodze. Il pourrait être une des révélations pour le grand public après une saison un peu délicate du côté de Bordeaux.

Tamaz Mchelidze, le tank

Encore un « Français » dans les joueurs à suivre et encore un joueur typique du style géorgien. Tamaz Mchelidze a souvent fait parler sa puissance sous les couleurs d’Agen pendant 5 saisons. Régulateur du jeu arrière des Lelos il sera aussi là pour empêcher les autres équipes de la poule D de mettre leur jeu en place grâce à une défense très agressive.

Tedo Abzhandadze, le crack

Il est annoncé comme LA future star du rugby géorgien. À seulement 20 ans, le sélectionneur lui fait confiance pour débuter le mondial en tant que titulaire au poste de demi d’ouverture. Doué ballon en main et attaquant racé, les observateurs ne tarissent pas d’éloges au sujet du joueur qui vient de signer au CA Brive qu’il rejoindra après la coupe du monde. Dans le club corrézien il trouvera son compère de la charnière géorgienne, Vasil Lobzhanidze.

News associées