Poule A : Les Blacks attendus

Poule A : Les Blacks attendus
La Nouvelle-Zélande, hôte de la Coupe du monde et grand favori de cette septième édition, aura le privilège d'ouvrir la compétition face au Tonga vendredi. Au sein de la poule A, les Blacks auront à coeur d'impressionner mais devront se méfier de Français qui ne leur ont pas souvent réussis.

La Nouvelle-Zélande: l'ultra favori


En dépit d’une prestation en demi teinte lors des Tri-Nations, la Nouvelle-Zélande reste bien entendu l’un des grands favoris du mondial 2011 avec l’Australie. Chez eux, attendus par tout un peuple, les hommes de Graham Henry essaieront de se rappeler à leurs bons souvenirs de 1987 qui les avait vus remporter la première édition de la Coupe du monde. Dans une poule largement à leur portée, les All Blacks se concentreront plutôt sur les automatismes et les derniers ajustements avant de passer aux choses sérieuses à partir des quarts de finales. Attention toutefois aux Français qui, dans un bon jour, peuvent leur poser des problèmes.


La France: l’outsider


Toujours bien placée mais jamais gagnante, l’équipe de France viendra de nouveau au Mondial avec des ambitions. Affichant des résultats en dents de scie sous l’ère Lièvremont, les Bleus devront faire preuve de bien plus de régularité pour prétendre aller au bout. Dans une poule abordable mais piégeuse, les Français devront prendre chaque match au sérieux afin d’éviter une mauvaise surprise, et ce dès l’opposition face au Japon. Si la logique est respectée les Français pourraient rencontrer dès les quarts de finales leurs "meilleurs ennemis" anglais.


Le Tonga: la surprise ?


Pas passés loin d’un premier quart de finale lors de la dernière Coupe du monde, les Tongiens affichent un objectif: franchir le stade des phases de poule. Comme tous les joueurs du Pacifique, le Tonga privilégiera le défi physique en un contre un et une défense rugueuse pour contrarier l’ordre établi de cette poule A. La France est prévenue.


Le Japon: la grosse côte


Vainqueur de la Coupe des nations du Pacifique avec toutefois des effectifs allégés de la part du Tonga et des Samoa, le Japon continue de progresser. Prochains organisateurs de la Coupe du monde, les "Cherry Blossoms", tenteront de prouver qu’ils méritent leur place sur la planète ovale et qu’ils deviendront peut-être à terme de sérieux outsiders. Leur objectif: remporter au moins deux matchs.


Le Canada: l'inattendu


Dépourvu d’un réelle organisation au plus haut niveau national, le Canada peine à confirmer. S’appuyant sur une majorité d’éléments issus du monde amateur, le rugby canadien rencontre fort logiquement des difficultés à exister sur une Coupe du monde. Cependant, les coéquipiers du Clermontois Jamie Cudmore peuvent bien figurer dans la poule A. Remporter deux matchs serait un excellent résultat.


News associées