Que faut-il attendre d’Angleterre – Australie ?

Que faut-il attendre d’Angleterre – Australie ?
Premier quart de finale demain avec un match très indécis entre deux grandes nations du rugby mondial

Ce pourrait être une affiche de finale de coupe du monde comme on l’a connu en 2003 avec le drop victorieux de Jonny Wilkinson au bout de la deuxième mi-temps de prolongation. Mais côté anglais, le dernier souvenir est douloureux avec l’élimination en phase de poule en 2015 et la victoire des Wallabies à Twickenham. Aujourd’hui la donne a bien changé et les Anglais partent favoris en ayant fini premiers de poule alors que les Australiens ont été battus par le Pays de Galles et n’ont pas été flamboyants loin de là. De leurs côtés les Anglais ont dominé avec facilité la poule C en battant les Tonga, les États-Unis et l’Argentine, leur dernier match ayant été annulé en raison du passage du typhon Hagibis.

Les deux troisièmes-lignes vont nous offrir une véritable guerre des rucks avec d’un côté les pitbulls anglais Sam Underhill et Tom Curry face aux expérimentimentés Wallabies David Pocock et Michael Hooper. Mais la planète rugby dans sa totalité aura un œil sur un duel particulièrement alléchant.

Le duel : Owen Farrell – Christian Lealiifano

Eddie Jones a décidé de titulariser Owen Farrell à la place de George Ford et celui-ci fera donc face à Christian Lealiifano. Le Wallabie est un revenant. Atteint d’une leucémie il y a trois ans il ne se serait jamais imaginé être en quart de finale de la compétition aujourd’hui. Face à lui, le joueur le plus métronome de la planète rugby. Pragmatique et efficace, Owen Farrell est la référence aux postes de 10 et de 12. Le vainqueur du duel entre la fantaisie de l’Australien et le pragmatisme de l’Anglais pourrait définir l’issue de la rencontre.

Notre prono : Angleterre par + de 7 points

Vidéos associées

News associées