Quels sont les futurs joueurs du XV de France ?

Place maintenant à Fabien Galthié en tant que sélectionneur, mais avec quels joueurs ?

La défaite contre les Gallois marque la fin de l’ère Jacques Brunel en équipe de France et ouvre la porte à Fabien Galthié en tant que sélectionneur après avoir été adjoint. Quels sont les joueurs qui entrent dans le moule du nouveau décideur du XV de France et ceux qui pourraient faire les frais du nouveau style de jeu prôné par l’ancien columérin ?

Ce sont les cadres de demain :

Le premier futur cadre qui nous vient à l’esprit n’est autre que Jefferson Poirot. Il a même failli profiter d’une éviction de Guilhem Guirado au cœur du tournoi 2019 mais été resté solidaire de son leader. Un tempérament de grand homme. Il pourrait être secondé par Charles Ollivon. Le troisième-ligne est revenu au plus haut niveau lors de ce mondial et représente tout ce que souhaite Fabien Galthié à son poste. Son compère en troisième ligne Grégory Alldritt s’est imposé durant la coupe du monde devant Louis Picamoles et sera un leader sur le terrain. Arthur Iturria pourrait compléter avec les deux joueurs le leadership et la troisième-ligne française malgré sa coupe du monde où il a été sacrifié et baladé de poste en poste. Antoine Dupont et Romain Ntamack sont déjà installés aux postes de la charnière et devraient poursuivre sur cette voie pour devenir les cadres du vestiaire.

Ils sont déjà là :

En première ligne Cyril Baille, Camille Chat, Emerick Setiano, Demba Bamba et Cedate Gomes-Sa ont fait partie de l’aventure japonaise et entrent dans les plans de jeu offensif espéré par Fabien Galthié. Christopher Tolofua appelé en cours de compétition pourrait rester. Paul Gabrillagues fait également partie de cette liste et a prouvé qu’il avait le niveau international et pourra prétendre à apparaître dans les listes du futur sélectionneur. Chez les arrières Damian Penaud a sa place pour de nombreuses années mais sa faculté de concentration et ses sautes d’humeur sur tout un match posent problème pour qu’il soit un cadre. On l’a vu repris de nombreuses fois par Yoann Huget notamment. Gaël Fickou a gagné ses galons de titulaires pour quelques années. Alivereti Raka offre un profil de facteur X qui pourrait plaire à Galthié. Pierre-Louis Barassi a peu joué mais il sera revu alors que Thomas Ramos représente le futur du XV de France à l’arrière.

Ils vont entrer dans le groupe :

François Cros était dans la liste des réservistes et offre un profil complet en troisième ligne mais il devra faire face à la concurrence de trois joueurs cités comme futurs cadres. Il devrait cependant réussir à s’imposer. Autre réserviste, le Lyonnais Félix Lambey devrait lui aussi s’imposer petit à petit. Julien Marchand, blessé au genou la saison dernière devrait rejoindre les rangs de la sélection également. Il devrait être en concurrence avec le Rochelais Pierre Bourgarit, joueur dynamique mais qui doit améliorer son lancer en touche. En troisième-ligne, encore, le Castrais Anthony Jelonch a des chances d’entrer dans les plans du nouveau sélectionneur de par sa polyvalence et sa mobilité. Dans les lignes arrières, le duo toulonnais Anthony Belleau et Louis Carbonel peut avoir son mot à dire étant donné ses dernières performances. Carbonel est déjà double champion du monde des moins de 20 ans. Enfin, Baptiste Couilloud déjà capitaine à Lyon viendra forcément mettre son grain de sel dans la hiérarchie des numéros 9.

Ils pourraient raccrocher dans les 4 ans :

La paire Maxime Médard et Yoann Huget n’ira surement pas jusqu’à la Coupe du monde 2023 mais peut encore faire deux tournois avec le XV de France pour passer le témoin. A la charnière, Maxime Machenaud et Camille Lopez pourront dépanner en cas de gros pépins sur les prochaines années mais difficile de les voir continuer à s’installer. Rabah Slimani est déjà beaucoup pénalisé en mêlée même s’il a corrigé le tir lors du mondial, Galthié fera confiance à la jeunesse. Bernard Le Roux malgré sa grande performance contre le pays de Galles commence à se faire vieux tout comme Wenceslas Lauret. Sofiane Guitoune pourrait tirer encore deux ou trois ans mais peut être pas jusqu’à 2023.

Ils raccrochent :

Pour le moment, ils ne sont que deux à avoir annoncé officiellement leur retraite internationale, Guilhem Guirado, le capitaine et ses 74 sélections ainsi que Louis Picamoles après 82 capes en bleu. Wesley Fofana avait également annoncé son retrait des terrains internationaux. Sébastien Vahaamahina a déclaré que ce serait son dernier match avec le XV de France après son geste face aux Gallois, mais est-ce une décision prise à chaud ou longuement réfléchi ?

Notre liste des 31 pour 2023 :

Piliers : Poirot, Gomes Sa, Aldegheri, Bamba, Baille

Talonneurs : Marchand, Chat, Bourgarit

Deuxième-ligne : Felix Lambey, Paul Gabrillagues, Romain Taofifenua, Killian Geraci

Troisième ligne : Grégory Alldritt, François Cros, Charles Ollivon, Anthony Jelonch, Arthur Iturria

Demis de mêlée : Antoine Dupont, Baptiste Serin, Baptiste Couilloud

Demis d’ouverture : Louis Carbonel, Mathieu Jalibert

Centres : Romain Ntamack, Pierre-Louis Barassi, Gaël Fickou, Anthony Belleau, Virimi Vakatawa

Ailiers : Damian Penaud, Lucas Tauzin, Matthis Lebel,

Arrières : Thomas Ramos

Le XV de départ :

Ramos – Penaud, Fickou, Ntamack, Tauzin – (o) Carbonel, (m) Dupont – Cros (cap.), Alldritt, Ollivon – Lambey, Gabrillagues – Bamba, Marchand, Poirot

Vidéos associées

News associées