Sergio Parisse : "L'Italie mérite plus de respect"

L'Italie est éliminée sur tapis vert à cause du typhon Hagibis, au grand désarroi de Sergio Parisse, son capitaine emblématique.

Pour atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde, l'Italie devait battre la Nouvelle-Zélande. Or le match a été annulé en raison du typhon Hagibis qui menace le Japon.

Et même si l'Italie n'avait a priori aucune chance de battre les All Blacks, Sergio Parisse était remonté contre les organisateurs du Mondial : "C'est dur de se dire qu'on n'a pas la chance de pouvoir affronter l'une des meilleures équipes du monde. Si la Nouvelle-Zélande avait eu besoin de quatre ou cinq points contre nous, le match n'aurait pas été annulé.

"Nous avions la chance de jouer dans un grand stade, contre une grande équipe. C'est ridicule qu'une telle décision ait été prise, ce n'est pas comme si les fans étaient arrivés hier. C'est ridicule qu'il n'y ait pas de plan B, car ce n'est pas nouveau que des typhons touchent le Japon. Quand vous organisez une Coupe du monde, vous devez avoir un plan B.

"Bien sûr, tout le monde pense que l'annulation d'Italie - Nouvelle-Zélande ne compte pas car nous aurions perdu dans tous les cas, mais notre équipe mérite plus de respect."

Avec l'annulation du match Nouvelle-Zélande-Italie, le score du match est 0-0 et les deux équipes marquent deux points. L'Italie termine donc à la troisième place du groupe B avec 12 points derrière la Nouvelle-Zélande (16 points) et l'Afrique du Sud (15 points). Avec ce classement, l'Italie décroche tout de même sa qualification directe pour la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu en 2023, en France.

Vidéos associées

News associées