Slade et Muliaina renoncent aussi

Slade et Muliaina renoncent aussi
Nouveau coup dur pour les Blacks. Après Daniel Carter, ils viennent de perdre deux autres joueurs pour le reste de la compétition. L'arrière Mils Muliaina et l'ouvreur Colin Slade, blessés respectivement à une épaule et aux adducteurs, ont été contraints de déclarer forfait. Donald et Gear arrivent.

Le sort s'acharne décidément sur les All Blacks. Après avoir perdu leur maître à jouer Daniel Carter, victime d'une déchirure d'un tendon aux adducteurs à l'entraînement il y a dix jours et dont l'absence a beaucoup pesé face aux Argentins dimanche en quart de finale, les Néo-Zélandais ont dit au revoir à deux nouveaux joueurs : l'arrière Mils Muliaina et l'ouvreur Colin Slade.


Le premier, sorti à la mi-temps de la victoire contre les Argentins (33-10), souffre d'une fracture de l'épaule gauche. Ironie du sort, il célébrait sa 100e sélection face aux Pumas dimanche et sa titularisation, la deuxième du Mondial seulement, devait être une fête. Pour Slade, remplacé à la demi-heure de jeu seulement, c'est encore plus embêtant : le joueur de Christchurch était désigné comme le successeur de Carter... Il souffre d'ailleurs de la même blessure que son illustre coéquipier.


Cruden ouvreur numéro 1


Au final, c'est le jeune Aaron Cruden, appelé dans le groupe il y a une semaine seulement, qui va se retrouver titulaire à l'ouverture. "C'est l'ouvreur numéro un du pays maintenant, a confirmé le sélectionneur Graham Henry, qui a apprécié l'entrée en jeu de son joueur de 22 ans (et 7 sélections) face aux Pumas. C'est un gros challenge pour lui mais il a particulièrement bien géré la situation le week-end dernier." Piri Weepu, qui joue à l'ouverture avec les Hurricanes, ne devrait pas être replacé en 10 selon Graham Henry, qui l'estime trop précieux à la mêlée. Il avait, c'est vrai, été indispensable face aux Argentins, réalisant le meilleur match de sa carrière sous le maillot all black et prenant parfaitement ses responsabilités en l'absence de Carter.


Pour pallier ces forfaits, le demi d'ouverture Stephen Donald (27 ans, 22 sélections) et l'arrière Hosea Gear (27 ans, 8 sélections) ont été appelés dans le squad, qu'ils rejoindront mardi. "C'est une situation difficile mais nous avons de la chance que les joueurs qui arrivent aient disputé des matchs internationaux récemment, a relativisé Graham Henry. La situation n'est pas hors de contrôle parce qu'ils sont déjà venus ici, ils connaissent les autres joueurs, l'environnement dans lequel nous évoluons et le rugby que nous essayons de mettre en place."


Les All Blacks, grandissimes favoris pour la Coupe du monde, voient les obstacles se multiplier alors que les phases finales avancent. Et l'état de santé de leur capitaine Richie McCaw, forfait contre le Japon et gêné par des soucis récurrents au pied, inquiète toute la Nouvelle-Zélande malgré les nouvelles rassurantes apportées par l'encadrement médical de l'équipe ce lundi...

Vidéos associées

News associées