Szarzewski : "Je suis frustré"

Szarzewski : "Je suis frustré"
Le sélectionneur Marc Lièvremont a dit de lui qu'il évoluait "à son meilleur niveau" et qu'il était "certainement le joueur de l'effectif qui travaille le plus". Pourtant, le talonneur parisien Dimitri Szarzewski sera remplaçant pour le premier match du Mondial, contre le Japon samedi. Il réagit.

Marc Lièvremont n'a pas tari d'éloges sur vous en commentant son XV de départ mais vous serez remplaçant samedi. Comment le vivez-vous ?


Dimitri SZARZEWSKI : J'ai entendu ce qu'il a dit, bien sûr que ça fait plaisir mais si j'avais eu le numéro 2 dans le dos, ça aurait été encore mieux ! Je suis assez frustré, je dois l'avouer. J'ai fait beaucoup d'efforts jusque-là et je crois m'être donné les moyens de disputer ce premier match de Coupe du monde. Mais c'est comme ça. J'ai déjà discuté avec Marc à ce sujet. Il apprécie la configuration selon laquelle William (Servat, ndlr) est titulaire et moi en deuxième position.


Vous avez pourtant été très en vue lors de la préparation et durant les deux matchs de préparation...


D.S. : J'espérais lui faire changer d'avis durant cette préparation. Je souhaitais vraiment débuter ce premier match, contre une nation qu'on peut considérer comme plus faible que les autres. Alors j'ai été très déçu à l'annonce de la composition d'équipe, et je le suis encore. Mais c'est la loi du sport, il faut faire avec et relativiser. Je vais tenter d'être encore meilleur pour gagner ma place.


Comment avez-vous réagi à l'annonce du XV de départ ?


D.S. : Ça m'a fait mal, même si je m'y attendais un peu car j'en avais entendu parler dans la presse. Et puis, après le deuxième match de préparation à Dublin, Marc avait annoncé que William serait probablement titularisé. Mais j'espérais tout de même que ça se passerait autrement. Ce genre de choses heurte forcément quand on est compétiteur. Surtout qu'il s'agit du premier match de la Coupe du monde, c'est un peu spécial.


Vous parliez de relativiser tout à l'heure. Que vous dites-vous ?


D.S. : Je me dis déjà de la chance d'être ici. Il y a huit mois à peine, j'étais encore blessé et je devais me faire opérer. Aujourd'hui, je suis en Nouvelle-Zélande pour disputer la Coupe du monde. C'est fantastique. Voilà pourquoi il faut relativiser. Certains ne sont même pas sur la feuille de match... Je suis dans le groupe alors, par respect pour ceux qui n'y sont pas, je n'ai pas le droit de me plaindre.


Vidéos associées

Avant-première - L'Agence : l'immobilier de luxe en famille - Episode 03
2J
51m
Replay - Jeudi 13/01/22 - 23:10
Section de recherches - S08 E03 - L'emmerdeuse
50m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 13:58
Météo du 19 janvier 2022 : Prévisions météo à 13h45
2m37
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 13:45
Au nom de la vérité - Un amour caché
23m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 13:19
42m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 13:00
23m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 12:50
25m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 12:16
47m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 12:00
2m01
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 11:44
Galette des noix
Petits Plats en équilibre
34m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 11:00
5m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 09:03
45m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 08:30
22m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:59
22m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:50
11m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:40
26m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:33
11m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:25
25m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:07
10m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 07:05
10m
Nouveau
Replay - Mercredi 19/01/22 - 06:55

News associées