REPLAY - Cuisine Impossible, Juan Arbelaez et Julien Duboué : Qui a "botté les fesses" de l'autre ?

Voir le site Cuisine Impossible

Cuisine Impossible
Par Pauline Conseil|Ecrit pour TF1|2019-04-15T09:20:45.052Z, mis à jour 2019-04-15T09:20:45.052Z

A l’occasion de l’arrivée de “Cuisine Impossible”, le vendredi 12 avril sur TF1, nous avons rencontré les chefs Juan Arbelaez et Julien Duboué qui se sont lancés dans cet incroyable défi. Une interview placé sous le signe de l’amitié, la passion et le second degré.

Si vous deviez nous résumer l’émission ?

Juan : C’est une émission où je botte les fesses de Julien !
Julien : On a envoyé l’autre dans un pays qu’il n’aimerait pas découvrir pour réaliser un plat qu’il n’aurait jamais envie de manger.

Pourquoi vous avez accepté le projet ?

Julien : Cuisine Impossible, c’est le projet télé dont j’ai toujours rêvé. Le partager avec Juan, c’était une évidence !

Juan : C’est une émission qui parle d’aventure, de challenge et d’amitié. Tout ça à travers le prisme de la cuisine, c’est, pour moi, l’émission rêvée.


La cuisine est au centre mais c’est aussi l’histoire d’un voyage, d’une rencontre avec un pays, une culture différente,…

Julien : C’est génial parce que ça rassemble exactement à la vie que l’on a l’un et l’autre. On adore faire à manger, voyager, et partager à travers nos rencontres.

Juan : Nous avons aussi la même façon de penser les voyages. Notre philosophie c’est qu’il faut sortir des sentiers battus pour véritablement partir à la découverte d’un pays. Avec Cuisine Impossible, on vit tout ça à la fois.


C’est quoi le plus difficile dans cette Cuisine Impossible ?

Juan : Pour moi, ce n’était pas forcément les gens qu’on ne comprend pas mais bien les produits que l’on n’a pas forcément l’habitude de cuisiner. On doit faire confiance à notre palais et à l’instinct. Par exemple en Islande, il n’y avait pas de marché ou de poissonnier. J’ai dû aller pêcher moi-même les cabillauds !

Julien : Moi j’ai dû courir après les pigeons dans la médina ! Mais le plus difficile pour moi a été de se retrouver seul en cuisine... Dans nos restaurants, nous avons l’habitude de pouvoir compter sur notre équipe.

Est-ce que vous vous connaissiez avant ?

Juan : Ça fait une dizaine d’années que l’on se connaît. J’ai suivi le parcours de Julien et j’ai toujours été admiratif de ce garçon. Ce n’est pas seulement un cuisinier exceptionnel, c’est aussi une personne unique. On partage beaucoup de valeurs et on adore faire la bringue ensemble.

Julien : Il essaie de se rattraper de ce qu’il a dit au début !

Vous avez envie de repartir ?

Julien : Je signe pour 10 ! Et puis, il faudra jouer la revanche pour le perdant.

Juan : Ce format est juste dingue et évidemment, on a envie de vivre de nouvelles aventures.

Qu’est-ce que vous avez envie de garder de cette première aventure ?

Julien : Je suis parti avec une connaissance et je suis rentré avec un ami.

Juan : Je n’aurais pas pu dire mieux. On a vécu des moments très forts.

Est-ce que vous avez un dernier petit secret de tournage à nous révéler pour nous faire patienter ?

Juan : On va voir Julien faire la biquette à l’arrière d’un camion. Je pense que ce moment va devenir culte à la télévision française !

Julien : Juan lui, va boire du pipi très ammoniaqué ...


Cuisine Impossible - Rendez-vous le vendredi 12 avril, 23h55 sur TF1

Plus d'actualité