Dans l'actualité récente

Daniel Balavoine, un artiste engagé

Voir le site Daniel Balavoine

Soirée Génération Balavoine
Par Marie PIAT|Ecrit pour TF1|2016-01-09T23:33:13.229Z, mis à jour 2016-01-09T23:46:38.212Z

Le chanteur disparu il y a 30 ans inspire toujours. Plusieurs artistes ont tenu à reprendre ses chansons sur scène et à souligner ses nombreux engagements dans l'émission, le tout dans l'émission "Génération Balavoine".

Ce samedi 09 janvier sur TF1, Vincent Cerutti a présenté un programme spécialement dédié au chanteur et intitulé Génération Balavoine. L'interprète de Je ne suis pas un héros était connu pour sa musique bien sûr, mais aussi et surtout pour ses nombreux engagements. Il avait marqué les esprits des français en prenant la parole face à François Mitterrand sur le plateau du journal d'Antenne 2. Un coup de sang contre l'homme politique, le chanteur lui indiquant avec verve le mal-être des jeunes du pays à l'époque. Il se fait ainsi porte-parole d'une jeunesse incomprise.

Puis il ira plus loin dans l'émission 7 sur 7, programme durant lequel il poussera un coup de gueule contre les vétérans de la deuxième guerre mondiale. Il vient d'apprendre ce jour-là que son frère, militaire, est au Liban à l'endroit où a eu liue un attentat meurtrier. Quelques minutes seulement avant d'enter sur le plateau, Daniel Balavoine apprend que son frère est en vie. Mais cette peur qu'il a eu toute la journée, il a décidé d'en parler et, submergé par l'émotion, il se lâche en déclarant : "J'emmerde les vétérans". Lui qui incarnait Johnny Rockfort dans Starmania n'a pas sa langue dans sa poche et dira toujours ce qu'il pense.

Mais bien décidé à positiver, Balavoine ne poussera plus de coups de gueule. En 1985 sort son titre L'Aziza qui n'est "pas une chanson contre les racistes mais pour les races" comme il l'expliquait. Il passe du "contre" au "pour", faisant de ce hit un hymne à la tolérance. Puis, suite aux grandes famines en Éthiopie, il s'engage en faveur de l'Afrique, souhaitant venir en aide aux populations. L'artiste mettra tout en oeuvre pour acheminer de l'eau potable là-bas. Il se rendra sur place en 1986, en marge du Paris-Dakar. Et c'est en voulant aider les autres qu'il perdra la vie, dans un accident d'hélicoptère, alors qu'il comptait rentrer en France.

Zaz, Jenifer, Soprano... s'engagent !

Plusieurs chanteurs ont donc voulu rendre hommage à ce grand homme. Zaz a interprété Tous les cris les SOS, l'une de ses chansons engagées, avant que Jenifer n'entame Mon fils, ma bataille. Soprano a lui aussi chanté à sa façon un morceau engagé : L'Aziza. De leurs côtés, Shy'm a préféré donner de la voix sur Vivre ou survivre, et Vianney a repris Je ne suis pas un héros. La jeune génération s'inspire toujours de Balavoine.


en savoir plus : Jenifer