Danse avec les stars : Exclu. Camille Lou : "Je ne veux pas être une femme fatale "

Voir le site Danse avec les stars

Camille Lou et Grégoire Lyonnet
Par Chloe Manseau et Ingrid Bernard|Ecrit pour TF1|2016-10-03T12:00:48.626Z, mis à jour 2016-10-05T08:35:30.841Z

MyTF1 a eu la chance de rencontrer Camille Lou et son partenaire Grégoire Lyonnet, le soir de la conférence de presse Danse Avec Les Stars. Rencontre au sommet.

On sent en tout cas que ça a l’air de bien matcher entre vous

Camille Lou : Ça c’est clair, parce que j’avais peur quand même. Imaginez qu’on ne s’entende pas du tout qu’on se déteste ou quelque chose comme ça : l’enfer ! La danse, c’est quand même un domaine où il faut être assez à l’aise avec l’autre personne.

Grégoire Lyonnet : On a rapidement été à l’aise l’un envers l’autre en vraiment très peu de jours d’entraînement. Ça va vraiment être agréable.

Quel est le premier mot qui vous est venu à l’esprit quand on vous a annoncé le nom de votre partenaire ?

Camille Lou : Je ne m’y attendais pas du tout. J’avais fait les essais avec d’autres partenaires donc je ne pensais pas du tout à lui. Il n’avait pas annoncé qu’il revenait officiellement aussi. Et puis finalement, c’est mon partenaire. Et directement quand j’ai ouvert la porte, il m’a enveloppé de son sourire. Grégoire n’arrête pas de se moquer de moi parce que pendant l’interview j’ai dit que je voulais quelqu’un de fort et d’enveloppant.

Grégoire Lyonnet : Avant de savoir que c’était avec moi. Donc le côté grand, ça on laisse tomber. Je me rattrape parce que je suis enveloppant. Moi, quand j’ai su que j’allais refaire partie de l’aventure Danse Avec les Stars, j’ai eu ce pressentiment que j’allais être avec Camille. Je ne sais pas pourquoi. Je suis vraiment content.

Qui estimez-vous être aujourd’hui et quelle personne aimeriez-vous devenir grâce à l’aventure Danse Avec les Stars ?

Camille Lou : Je veux devenir quelqu’un de bien. Je ne dis pas que je ne suis pas quelqu’un de bien, mais je dis que j’aimerais être quelqu’un d’encore meilleur. Je veux que mes parents soient fiers de moi. Je veux refléter aussi la manière dont mes parents m’ont élevée. Je veux être lumineuse comme le sont mes proches. Moi, je ne demande pas à devenir une femme fatale, je veux juste être quelqu’un de bien.

"J'aimerais devenir quelqu'un d'encore meilleur " 

Il va falloir briser la carapace aussi

Camille Lou : Ça peut peut-être paraître bizarre ce que je dis. On pourrait croire qu’il n’y en a pas, mais il y en a bien une. Elle est très enfouie et sacrément costaud. Mais je suis là pour ça, pour la faire céder. Puis, je suis tombée sur quelqu’un de vrai, quelqu’un de sincère.

Si aujourd’hui, on devait te donner une note de 0 à 10 pour évaluer ton niveau de danse ?

Grégoire Lyonnet : Aujourd’hui, c’est zéro. Mais sa capacité à devenir une danseuse est à 9,5. Elle n’a pas de connaissances, elle n’a pas pris de cours de danse, elle n’a jamais fait de chorégraphie.

Vous êtes superstitieux tous les deux ?

Camille Lou : Pour moi, tout devient matière à gri-gri. Si j’ai loupé la marche le premier jour, il faudra que je la manque les autres jours aussi. On va trouver notre rituel à tous les deux je pense.

Grégoire Lyonnet : On va vite se trouver des bêtises à faire avant le prime, ne t’inquiète pas.

Est-ce que vous avez un souvenir improbable, un moment de honte en rapport avec la danse ?

Camille Lou : Sur les Amants de la Bastille, j’ai fait une chute improbable, c’était un cauchemar. En me relevant, je me suis rendue compte que ma robe ne tenait plus du tout. J’ai eu un mal fou à continuer la scène.

Grégoire Lyonnet : Moi, c’était avec Marthe Mercadier sur la saison 1 de Danse Avec Les Stars. Prime 2, on devait faire un jive. C’était horrible, elle a tout oublié. 

C'est bientôt l'heure de la rentrée pour les 11 couples 



en savoir plus : Grégoire Lyonnet, Camille Lou