Danse avec les stars : Exclu. Laurent Maistret : "Je serais naturel que ça plaise ou pas "

Voir le site Danse avec les stars

Denitsa Ikonomova et Laurent Maistret
Par Chloe Manseau et Ingrid Bernard|Ecrit pour TF1|2016-10-06T12:00:16.219Z, mis à jour 2016-10-06T14:02:38.727Z

A quelques jours du lancement de Danse avec les stars, Laurent Maistret s'est confié au micro de MyTF1. Une interview à découvrir sans plus tarder.

Qui estimez-vous être aujourd’hui et quelle personne aimeriez-vous devenir grâce à l’aventure Danse Avec les Stars ?

Laurent Maistret : Déjà un meilleur danseur (rires). J’aime bien apprendre des gens et dans cette aventure, je pense que ça va être le cas. De Denitsa évidemment, mais de tout le monde. J’aimerais pouvoir dire à mes petits-enfants : « Denitsa m’a dit que » et de pouvoir leur répéter cette phrase.

Pendant l’aventure Danse avec les stars, il va falloir apprendre à briser votre carapace. Est-ce que c’est quelque chose qui vous fait peur ?

Laurent Maistret : Je ne sais pas. Après, il y a forcément des sujets qui sont plus difficiles que d’autres. J’ai toujours été quelqu’un de réservé, mais on verra si on me pose des questions comment je le sentirais. Je n’ai pas envie de me dévoiler pour avoir des votes. Si j’en viens à confier des choses, c’est parce que j’aurais eu envie de le faire. Je ferais tout mon possible pour faire des beaux shows, mais je serais vraiment naturel que ça plaise ou que ça ne plaise pas.

Et si aujourd’hui, vous deviez vous donner une note entre 0 et 10 sur votre niveau de danse ?

Denitsa Ikonomova : Ça ne fait que 3 jours qu’on s’entraine ensemble. Du coup, il y a certains moments où je lui donnerais un 7 ou un 8, et d’autres où je lui donnerais un 5. Ça dépend vraiment de la journée.
Laurent Maistret : A sa place, je mettrais même 0. Quand elle me dit de faire un déhanché et que je mets du temps à le faire, je mérite un 0. Mais de temps en temps, je mérite un 15 sur 10. Quand elle me dit de faire quelque chose et que je le réalise avant qu'elle ait fini de me le montrer...

Quelle est sa plus grosse faiblesse ?

Denitsa Ikonomova : Sa principale difficulté, ça va être la technique parce que la performance, c’est bon, il maîtrise. Par contre, il ne faudra jamais être dans l’exagération, ça c’est sûr.

"Je n'ai pas envie de me dévoiler pour avoir des votes "

Est-ce que vous avez un souvenir improbable, un moment de honte en rapport avec la danse ?

Denitsa Ikonomova : Non pas en danse, mais raconte-lui ce qu’il t’est arrivé sur Koh-Lanta.

Laurent Maistret : Ah ! Oui ! (Il hésite). J’ai plusieurs exemples, mais j’ai voulu faire quelque chose sur Koh-Lanta qui a mal tourné. Il y avait une épreuve de confort que je n’avais pas gagné, mais j’avais été choisi pour y participer. On était sur une grande plate-forme en bois, le bateau arrivait. Et j’ai voulu faire le beau sur le quai en courant vers le bateau. Malheureusement, je me suis pris une petite planche qui dépassait. Je me suis pris la plus belle gamelle de ma vie.

Denitsa Ikonomova : Moi, c’était avec Rayane Bensetti sur le premier prime. La musique a commencé trop tôt par rapport à la petite séquence qu’on avait tournée. En fait, entre ce que les gens voyaient sur leur télé et la réalité, c’est la catastrophe. Je me suis dit, ça ne sert à rien de continuer, on est perdu sur la musique. J’ai arrêté le prime-time en direct pour qu’on recommence la chorégraphie.

Est-ce que vous avez un gri-gri ou un rituel avant de monter sur scène ?

Laurent Maistret : Ben oui, j’ai un tee-shirt gris et elle aussi. On sera donc gris-gris (rires).

Denitsa Ikonomova : Peut-être qu’on va se trouver un rituel tous les deux.

Quel est le mot qui vous vient à l’esprit en pensant à votre partenaire ?

Laurent Maistret : Tigresse. Parce qu’elle portait une tenue de tigresse la première fois que je l’ai vue.

Denitsa Ikonomova : Moi, forcément le lion avec sa touffe sur la tête.


en savoir plus : Denitsa Ikonomova