Danse avec les stars : Hapsatou Sy éliminée, l’animatrice partage un émouvant message : "Je ne lâche rien"

Voir le site Danse avec les stars

Découvrez les notes d’Hapsatou Sy et Jordan Mouillerac
Par Marine Madelmond|Ecrit pour TF1|2017-10-30T08:16:45.978Z, mis à jour 2017-10-30T10:25:03.057Z

Samedi 28 octobre, TF1 diffusait le troisième prime de Danse avec les stars. Et cette semaine, Hapsatou Sy a été éliminée. Quelques heures après son départ, l’animatrice a souhaité partager un émouvant message sur les réseaux sociaux.

Après plusieurs semaines d’entraînements et de compétition, Hapsatou Sy a été éliminée à l’issue du troisième prime de Danse avec les stars. Durant la soirée, l’animatrice avait proposé une danse Bollywood aux côtés de son partenaire Jordan Mouillerac. Mais malgré sa forte progression et sa grâce naturelle, l’épouse de Vincent Cerutti a dû quitter l’aventure de cette huitième saison. Une véritable déception pour elle, pour les téléspectateurs mais aussi pour les autres duos en compétition. Quelques heures après son départ, Hapsatou Sy, visiblement émue, a tenu à remercier le public, les équipes de production, son partenaire mais aussi à rendre hommage à ses parents, chers à son cœur : « Une merveilleuse aventure qui s’arrête, a-t-elle écrit. Danse avec les stars fut une parenthèse enchantée dans ma vie. (…) Ma vie est un conte de fée. Sortie de ce milieu modeste qui était le mien, j’ai puisé ma détermination dans l’histoire de mon papa, immigré, venu en France pour offrir un avenir meilleur à ses enfants. C’est chose faite papa. C’est chose faite maman. Toi la wonderwoman avec tes 8 enfants sous le bras, qui faisait des ménages et des gardes d’enfants en plus pour que l’on ne manque de rien. »

Malgré son élimination, Hapsatou Sy garde le sourire. Elle ne regrette en rien cette aventure, bien au contraire : « Je ne lâche rien, ce n’est que le début. Je continue de rêver, mais surtout de réaliser mes rêves. L’échec est une réussite différée m’a dit un jour une femme formidable, elle avait bien raison », a-t-elle ajouté.

Si Vincent Cerutti et Hapsatou Sy sont les premiers éliminés, les autres stars de l'aventure sont encore en compétition. C’est le cas d’Elodie Gossuin, Arielle Dombasle, Joy Esther, Tatiana Silva, Camille Lacourt, Agustin Galiana, Lenni-Kim et Sinclair qui devront redoubler d'efforts pour convaincre les juges. Rendez-vous jeudi 2 novembre à partir de 21 heures pour un prime inédit de Danse avec les stars.


Une merveilleuse aventure qui s’arrête. Danse avec les stars fut une parenthèse enchantée dans ma vie. Le premier à qui je souhaite adresser mes remerciements est mon partenaire Jordan Mouillerac. Merci de m’avoir permis de découvrir cette autre femme que je suis aujourd’hui ! Tu as été un formidable pédagogue, coach et chorégraphe. Un sublime danseur à la grâce incroyable ! Tu iras loin ! Merci à toute l’équipe TF1 et particulièrement à Frederic Pedrazza qui a cru en moi et m’a donné cette chance. Merci à mes parents et toute ma famille pour votre soutien. Merci Papa, Merci maman pour cette liberté qui est la mienne. Merci à mon homme pour son soutien sans faille. Merci à toute mon équipe. Avec eux j’ai créé ma marque de cosmétiques HapsatouSy, une marque authentique, pour les beautés engagées de soins capillaires, maquillage et soins. Une marque dont toutes les égéries sont des femmes qui réalisent leurs rêves ou portent des combats exemplaires. Ma vie est un conte de fée. Sortie de ce milieu modeste qui était le mien, j’ai puisé ma détermination dans l’histoire de mon papa, immigré, venu en France pour offrir un avenir meilleur à ses enfants. C’est chose faite papa. C’est chose faite maman. Toi la wonderwoman avec tes 8 enfants sous le bras, qui faisait des ménages et des gardes d’enfants en plus pour que l’on ne manque de rien. Je vivrais chaque seconde de ma vie pour honorer vos parcours. Pour que vous ne manquiez plus jamais de rien. Moi la petite Hapsatou, j’ai vraiment l’impression d’être l’une des gamines les plus riches de France. Parce que la richesse, ce n’est pas l’argent, ce sont les valeurs transmises par nos parents, les forces puisées dans nos douleurs, la détermination et la rage d’y arriver ! Je ne lâche rien, ce n’est que le début. Je continue de rêver, mais surtout de réaliser mes rêves. L’échec est une réussite différée m’a dit un jour une femme formidable, elle avait bien raison. Merci à vous tous pour votre énorme soutien qui me rend ivre d’amour. Hapsatou

Une publication partagée par Hapsatousy (@hapsatousy) le

Retrouvez l'interview d'Hapsatou Sy ci-dessous !


en savoir plus : Hapsatou Sy, Jordan Mouillerac