Danse avec les stars : Le journal de bord Karine Ferri :"J'y mets toutes mes tripes"

Voir le site Danse avec les stars

Karine
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2016-12-02T16:34:25.334Z, mis à jour 2016-12-02T16:36:29.816Z

Karine Ferri retrouve samedi soir son partenaire Yann-Alrick Mortreuil sur le parquet de "Danse avec les stars". L'occasion de revenir sur son parcours en exclusivité pour MYTF1.

Son admiration pour Dalida
Samedi soir, je vais me lancer sur Laissez-moi danser de Dalida. J’ai toujours apprécié cette femme. Elle est touchante dans l’interprétation de ses chansons. J’aime sa sincérité et sa douceur.  C’est une femme fragile. Depuis mon plus jeune âge je suis sensible à sa personnalité. Danser sur l’une de ses chansons est un très beau cadeau. Ce titre a une signification particulière. J’espère vraiment pouvoir continuer l’aventure après cette prestation.

Son manque de confiance en elle
Danse avec les stars me fait gagner en maturité. C’est une émission particulièrement éprouvante, physiquement et psychologiquement. Je passe mon temps à me remettre en question. J’apprends également à accepter la critique. Mais je gagne progressivement en confiance en moi. Cette émission me permet de relever plusieurs défis à la fois.

Son implication dans l’aventure
Je suis arrivée dans cette émission telle que je suis dans la vie. Je suis là pour prendre du plaisir. A chaque prime, je danse comme si c’était la dernière fois. Je suis consciente que je ne suis pas la meilleure techniquement parlant, mais j’y mets toutes mes tripes. Je suis entière. J’ai bien conscience que cela peut-être positif et négatif à la fois. Mais cela fait partie de ma personnalité. Je n’y peux rien. J’ai toujours peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur. Je suis beaucoup dans la réflexion. Je suis quelqu’un de pudique et qui n’est pas dans le contrôle. Une chose est sûre, dans la vie, je ne suis pas du genre à avoir des regrets.

Les critiques des membres du jury
Je mentirais si je vous disais que cela ne me touche pas. Mais je suis aussi consciente que cela me permet d’avancer. En tout cas, la critique me donne envie de me surpasser. La semaine dernière, cela a été particulièrement difficile pour moi. Je pensais être juste dans mon interprétation et obtenir un meilleur résultat. Je vais faire tout mon possible pour épater les juges demain.

Le changement de partenaire
C’était un événement inattendu. Mais j’ai su en tirer un certain bénéfice. Yann-Alrick Mortreuil et Christophe Licata sont deux super danseurs. Ils sont très différents l’un de l’autre mais ils sont tous les deux pédagogues. Ils sont à l’écoute. Ce sont des passionnés.

La danse en trio avec Tonya Kinzinger
Cela rajoute encore de la complexité. Mais c’est une expérience enrichissante. Tonya est une super danseuse, elle a une très grande maturité.

La complexité du show
Il est vrai que lorsque j’ai commencé les répétitions, j’étais parfois dissipée. En fait, je suis arrivée dans cette émission en étant euphorique, avec un regard enfantin. Je me suis vite rendue compte qu’il fallait travailler si je voulais rester dans la compétition. J’ai une hygiène de vie irréprochable, comme les sportifs de haut niveau et je fais en sorte de bien dormir.

Le lien avec son public
Je ne m’attendais pas à ce que le public soit aussi présent. C’est grâce à lui que j’en suis là. C’est important pour moi de le remercier à l’issue de chaque prime.


Samedi soir, Karine Ferri dansera sur Laissez-moi danser sur le parquet de Danse les stars. L'occasion de découvrir la bande annonce du biopic sur Dalida.




en savoir plus : Karine Ferri, yann-alrick mortreuil, Christophe Licata