Danse avec les stars : Joy Esther a un nouveau défi : se laisser aller dans les bras d’un autre partenaire

Voir le site Danse avec les stars

Joy Esther
Par Marine Madelmond|Ecrit pour TF1|2017-10-30T14:11:51.131Z, mis à jour 2017-10-30T15:05:36.782Z

Une nouvelle semaine débute pour les couples de Danse avec les stars en compétition. Et pour ce prime inédit, les stars se lancent de nouveaux défis. Joy Esther devra danser dans les bras d’un autre partenaire…

Depuis plusieurs semaines, Joy Esther enchaîne les entraînements et les chorégraphies avec son danseur, Anthony Colette. Le duo fonctionne à merveille puisqu’ils ont déjà proposé trois magnifiques prestations : une rumba sur « Starboy » de The Weeknd, un cha cha cha sur « Treasure » de Bruno Mars et enfin une danse contemporaines bercés par le titre de Disclosure & Eliza Doolittle, « You & Me ». Mais cette semaine, un nouveau défi attend la comédienne. Joy Esther devra se laisser aller dans les bras d’un autre partenaire et non des moindres puisqu'il s'agit de Nicolas Archambault, le nouveau juré de cette huitième saison. Pour cette semaine spéciale, le danseur contemporain aura pour mission de coacher ce duo.

Comme en témoignent les images ci-dessus, Nicolas Archambault prend son rôle de coach très à cœur. Il redouble d’idées pour proposer une belle chorégraphie qui saura mettre la comédienne en valeur. Au programme : un porté très gracieux qui devrait convaincre le public mais aussi les autres membres du jury. Pour ce foxtrot, Joy Esther devra donc danser avec Anthony Colette et Nicolas Archambault durant près de 30 secondes. Une mission de taille pour la comédienne de Nos Chers Voisins.  Arrivera-t-elle à convaincre ? Pour rappel, lors du dernier prime, la belle avait récolté 62 points.

Exceptionnellement, le prime aura lieu jeudi 2 novembre à partir de 21 heures. Pour l'occasion, Sandrine Quétier sera accompagnée de Jean-Luc Reichmann. Une soirée à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Retrouvez les OFF des répétitions, c'est cadeau !


en savoir plus : Joy Esther, Anthony Colette