Danse avec les stars : Les prestations les plus sexy des dernières saisons

Voir le site Danse avec les stars

cover homepageDALS sexy
Par Léa Dago-Serry|Ecrit pour TF1|2015-09-29T08:35:46.942Z, mis à jour 2015-09-29T12:24:15.831Z

Danse avec les stars c'est des notes, un jury et des chorégraphies qui font monter la température. Retour sur les prestations les plus caliente de l'émission avant le coup d'envoi de la sixième saison.

 Sofia Essaidi en croqueuse de diamants incendiaire dans la saision 1

 Qui peut oublier l’arrivée aérienne et la somptueuse robe rouge dévoilant les magnifiques jambes de l’ancienne académicienne. La belle brune, en duo avec Maxime Dereymez, a exécuté un quickstep tout en charme et en élégance sur Diamonds are a girl’s best friend de Marylin Monroe. Sauts sensuels, démarche voluptueuse, regard de braise, sourire mutin : la chanteuse n’a rien eu à envier à l’icône des Hommes préfèrent les blondes. Les hourras masculins et la réaction enthousiaste du jury en ont été la preuve.

Shy’m en panthère dominatrice dans la saison 2

Nul besoin de présenter le film 9 semaines et demi, tout comme il n’y a plus eu besoin de présenter les talents de danseuse de Shy’m après sa prestation en déshabillé blanc sur le célèbre You can leave Your hat on de Joe Cocker. La bombe avait à peine esquissé son premier mouvement de bassin que le public était déjà conquis. La suite est tout aussi appétissante : grands écarts, strip tease, corps à corps sauvages… Une démonstration qui a permis à la chanteuse de faire d’une pierre deux coups : gagner une place dans le cœur des téléspectateurs et dans le jury.

Lorie en maîtresse envoutante dans la saison 3

Ce soir-là Lori, Christian Millette et Grégoire Lyonnet n’ont fait qu’un. L’interprète de J’ai besoin d’amour s’est plongée à corps perdu dans une rumba sur les paroles de Set the fire to the rain d’Adèle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos 3 protagonistes se sont livrés à une interprétation torride du titre en enchaînant poses lascives, portés suggestifs et étreintes passionnées. Si le trio n’a pas fait naître le feu sous la pluie, leur prestation n’a  laissé 

Alizée en amante indécise dans la saison 4

Jamais deux sans trois. Une autre rumba et un autre trinôme ont fait grimper la température cette fois-ci sur le très évocateur Une femme avec une femme de Mécano. La relation difficile entre deux femmes séparées par un homme n’aurait pu être représentée de manière plus explicite. Alizée, accompagnée de Candice Pascal et Grégoire Lyonnet, a parfaitement su donner vie à cet amour triangulaire en passant langoureusement de l’un à l’autre de ses partenaires avec une intensité palpable du début à la fin de la chorégraphie.

Brian Joubert en dieu de la pompe dans la saison 5

Brian Joubert, qui avait pour partenaire en titre Katrina Patchett, s’est rapproché de Denitsa Ikonomova le temps d’une samba muy caliente rythmée par le titre Gasolina de Daddy Yankee. Vêtu d’un simple marcel dévoilant ses muscles saillants et d’une salopette détachée, le patineur a endossé avec virilité le rôle d’un garagiste et la danseuse, sublimée dans des sous-vêtements de dentelle rouge, jouait une pompiste des plus affriolantes. Entre déhanchés endiablés et caresses langoureuses, ces deux- la ont à coup sûr réveillé des vocations.

 

en savoir plus : Denitsa Ikonomova, Fauve Hautot