Amel Bent submergée par l'émotion

Enfant de parents séparés, Amel Bent a beaucoup souffert de l'absence de son père. Une absence et un manque qu'elle comblait en écoutant Charles Aznavour, le chanteur préféré de son papa. A l'idée de choisir "la bohème" pour le second prime, une vague d'émotion la submerge. "C'est sur je vais danser pour mon père".