Demain nous appartient - Bart Vallorta est-il le coupable idéal ?

Voir le site Demain nous appartient

Demain nous appartient
Par Marine Madelmond|Ecrit pour TF1|2017-08-01T19:00:27.569Z, mis à jour 2017-08-01T19:00:27.569Z

Ce soir, un nouvel épisode de Demain nous appartient a été diffusé sur TF1. L’occasion pour les téléspectateurs d’en savoir un peu plus sur l’avancée de l’enquête. Et le duo de flics a fait une triste découverte…

L’enquête piétine malgré quelques pistes. Que s’est-il réellement passé avant l’explosion du bateau qui a provoqué la mort de deux personnes dont un adolescent ? En parallèle, pourquoi Margot, la fille de Thierry Robert qui a été tué sur le bateau, a-t-elle fait une crise de panique devant Karim Saeed ? Tant de questions qui restent encore sans réponse. Mais ce soir, un nouvel élément a été ajouté à la longue liste de pistes. En effet, Karim et Lucie, incarnés par Samy Gharbi et Lorie Pester, ont enfin mis la main sur la caméra utilisée par Lyès Beddiar lors de la soirée au club nautique. Et les images vont se révéler être d’une grande importance. Sur la séquence, le duo de flics découvre Margot, assise au bar. La jeune femme semblait déboussolée. Bart Vallorta, drogué ou ivre, était également présent sur les images. Tous les deux ont quitté précipitamment la soirée sans jamais revenir. Une séquence insoutenable pour Karim qui considère Margot comme sa petite sœur. Mais les images parlent d’elles-mêmes : « Ni l’un ni l’autre ne reviennent à la soirée, il va falloir envisager que Bart Vallorta ait violé Margot », déclare Lucie Salducci à son partenaire. 

Bart Vallorta, véritablement dans la tourmente, a-t-il vraiment violé Margot ? Pour le moment, l’adolescente se repose à l’hôpital mais son état est préoccupant. Comment va-t-elle surmonter cette nouvelle épreuve après la mort tragique de son père ? Soyez au rendez-vous dès demain à partir de 19H20 pour la suite de Demain nous appartient

(Re)vivez l'épisode 12 de Demain nous appartient !


en savoir plus : Bart Vallorta, Karim Saeed, Lucie Salducci