Demain nous appartient - Léonard Vallorta abattu, Judith hospitalisée... Ce qu'il faut retenir de l'épisode 25

Voir le site Demain nous appartient

Coline Bellin
Ecrit pour TF1|2017-08-18T18:00:49.256Z, mis à jour 2017-08-21T10:06:51.124Z

Dans l’épisode de Demain nous appartient d’aujourd’hui, Flore quitte le mas Vallorta avec Bart tandis que Léonard Vallorta (Patrick Rocca) se fait tirer dessus dans les vignes de son domaine. Du côté des Delcourt, l’inquiétude est de mise concernant Judith, hospitalisée d’urgence pour une intoxication alimentaire sévère.

Flore Vallorta (Anne Caillon) quitte avec fracas le mas Vallorta ! La belle-fille du clan Vallorta explique à son fils Bart (Hector Langevin dans la vie) les circonstances qui entourent sa naissance. Bart comprend mieux la demande de ses grands-parents de devenir ses tuteurs légaux, ce que Flore ignorait. Blessée et se sentant trahie par Léonard et Elisabeth, Flore décide de quitter le Mas Vallorta avec Bart pour s’installer à l’hôtel en attendant de trouver une situation plus pérenne.

Léonard Vallorta (Patrick Rocca) entre la vie et la mort ! Leila Beddiar est dévastée d’apprendre que c’est Eddy Vallorta qui a tué son fils Lyès en cherchant à atteindre Anna Delcourt. Elle demande à le voir en prison mais Karim refuse. Le père de Lyes, Bilel (Atmen Kelif dans la vie), est fou de rage en découvrant que le fils de son patron est responsable de la mort de Lyès et veut faire payer Léonard. Dans le même temps, alors qu’il se promène sur sa propriété, le maire de Sète se fait tirer dessus et s’effondre. Son pronostic vital est engagé !

Judith Delcourt (Coline Bellin) hospitalisée d’urgence après un malaise ! Il semblerait que ce soit une intoxication alimentaire sévère mais Marianne, sa grand-mère, est inquiète et tente de cacher ses angoisses à Chloé Delcourt (jouée par Ingrid Chauvin). La jeune fille perd conscience à l’hôpital et doit être réanimée par le personnel soignant.

Retrouvez Demain nous appartient du lundi au vendredi à 19h20 sur TF1.



en savoir plus : Judith Delcourt-Bertrand, Léonard Vallorta