Demain nous appartient - "Le piège" : Dans les coulisses du prime de tous les dangers !

Rendez-vous quotidien incontournable sur TF1, «Demain nous appartient» se décline dans un double épisode inédit en prime. Rebondissements, surprises, paysages sublimes… Sarah Farahmand, l’une des prod

Comment est née l’idée de réaliser un prime de «Demain nous appartient» ?

Suite au succès de la série, TF1 a eu envie d’aller plus loin en proposant un double épisode de 2 x 52’. C’était une ambition que nous partagions et à laquelle nous avions déjà réfléchi. L’idée était vraiment de créer un événement exceptionnel pour le public. Il a fallu trouver le bon équilibre et respecter les codes de Demain nous appartient, tout en s’adaptant à une autre case horaire et une écriture propre au 52’. C’est un savant compromis. Il s’agit d’une seule histoire avec un début et une fin, contrairement à la quotidienne où trois histoires s’entrecroisent par épisode.

Quelle est l’histoire en quelques lignes ?

Anna et Chloé partent en randonnée avec Mathieu, nouvel infographiste à Infos Sète. Son charme ne laisse pas Anna indifférente, et réciproquement. Ils sont rejoints à leur grande surprise par Rose, qui s’incruste, car elle a eu un coup de cœur pour Mathieu et veut profiter de l’occasion pour se rapprocher de lui. Sauf que rien ne va se passer comme prévu et peu de temps après le début de la randonnée, ils se retrouvent braqués par une femme qui les prend en otages…

Le prime est-il ancré dans l’intrigue de la quotidienne ?

Des éléments du prime sont enclenchés très en amont avec l’arrivée d’un nouveau personnage : Mathieu, qui va faire partie des otages. Les téléspectateurs retrouveront dans la quotidienne précédent le prime les préparatifs de la randonnée et l’excitation qui monte chez les sœurs Delcourt qui se réjouissent de s’accorder ce moment. On découvre aussi le visage de la preneuse d’otages à la toute fin de l’épisode du lundi. On ignore quel plan elle prépare mais on pressent une action malveillante. Il y a également des conséquences de la prise d’otages qui seront traitées dans les épisodes des jours et semaines suivants.

Cette soirée est-elle uniquement destinée aux fans ?

Non. Evidemment ceux qui connaissent la série vont retrouver les personnages qu’ils aiment et tous les codes auxquels ils sont attachés. S’il y a des clins d’œil pour le public fidèle, ceux qui n’ont jamais vu Demain nous appartient peuvent tout à fait comprendre l’histoire.

Comment s’est fait le choix des personnages qui participent à cet épisode ?

Il nous semblait évident de faire apparaître Chloé Delcourt, notre héroïne depuis deux ans. Le clan Delcourt reste la famille repère pour tout le public et la sœur de Chloé, Anna, est un personnage populaire. C’était important d’avoir sur un prime des personnages très ancrés dans l’univers de Demain nous appartient et ayant des liens avec tous les autres. Ceux que nous avons choisis offrent toute la matière pour de nombreux rebondissements et de belles surprises.

Où êtes-vous allés pour le tournage ?

Il s’est déroulé presque uniquement dans de nouveaux endroits. Cela fait aussi partie de cette promesse d’événement. A part les décors immuables comme l’hôpital, le commissariat et la maison de Chloé, nous avons tourné essentiellement en extérieur dans des lieux inédits et spectaculaires tels que le lac du Salagou et le cirque de Mourèze.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Nous avons organisé le tournage du prime simultanément à celui de la quotidienne. Nous tournions donc à quatre plateaux pendant environ trois semaines Cette logistique était une des choses les plus difficiles en termes de production et d’écriture. Les équipes qui travaillent habituellement sur la quotidienne ont été sollicitées. Huit auteurs, dont sept piliers de la saga, ont collaboré à l’écriture du prime. Un vrai travail a également été fait sur la musique. Une équipe de musiciens menée par Matthieu Gonet crée chaque mois des morceaux en fonction des péripéties des personnages. Pour le prime, ils ont fait une livraison spéciale enregistrée avec un orchestre symphonique.

«Demain nous appartient» va fêter ses deux ans d’antenne cet été. Comment analysez-vous ce succès ?

La saga conjugue des codes du romanesque et du feuilleton avec leurs côtés addictifs. Elle mêle secret, aventure et de nombreux rebondissements. Demain nous appartient fonctionne vraiment sur l’identification et la projection. Les téléspectateurs peuvent s’identifier à ces personnages dont ils connaissent toutes les caractéristiques : leurs métiers, leurs activités, leurs relations… On prend pour point de départ des péripéties de la vie de tous les jours puis on crée la surprise en jouant sans arrêt avec les émotions du public. On essaye de représenter toutes les générations et tous les milieux sociaux. C’est un programme transgénérationnel, à regarder en famille et mis en valeur par un excellent casting.

INTERVIEW KARELLE BOURGUEIL

Découvrez le prime « Demain Nous Appartient » le lundi 10 juin à 21h sur TF1

Vidéos associées

News associées