EXCLU – Joffrey Platel (Bastien Laval) : « L’arrivée d’Emma (Joyce Jonathan) va créer des tensions »

Voir le site Demain nous appartient

Demain nous appartient
Par Ruben VANYPER|Ecrit pour TF1|2017-08-30T15:00:40.006Z, mis à jour 2017-08-30T15:00:40.006Z

Depuis le lancement de Demain nous appartient, Bastien Laval fait partie des figures emblématiques de la saga. Le chef de clinique de l'hôpital de Sète est incarné par Joffrey Platel. En exclusivité pour MYTF1, l’acteur a accepté de répondre à nos questions.

Après le théâtre et plusieurs rôles à la télévision, vous vous attaquez à l’univers des fictions françaises dans la saga estivale de TF1 : Demain nous appartient. Comment avez-vous été contacté pour le rôle ?
J’ai passé un casting. Les essais se sont bien passés, nous étions raccord avec Solène Hébert et j’ai eu la réponse quelque temps après. 

Comment définiriez-vous le personnage de Bastien Laval que vous interprétez ?
Je dirais que c’est un passionné de son métier. Il est juste, droit, engagé. Il fait passer les autres avant lui-même. C’est un médecin au sens noble du terme. 

Diriez-vous que votre personnage est complexe ?
Oui, Bastien est un personnage complexe. Mais en même temps, qui ne l’est pas ? (rires). Il est très proche de Victoire. La frontière entre l’amitié et l’amour n’est pas toujours évidente. Disons qu’il n’est pas très perspicace. Il a l’amour en face de lui mais il ne sait pas le prendre. 

Dans les premiers épisodes, vous aidez Anna Delcourt à retrouver la mémoire. Au-delà du médecin, Bastien est un peu le confident des autres ?
Oui. Bastien est fidèle à lui-même. Il est considéré par tout le monde, avec tout ce que ça nécessite. Il fait son travail avec amour, il est très engagé dans ses missions et prend son rôle de médecin très au sérieux. 

Quelque chose nous dit que Bastien ne va pas être insensible aux charmes d’une certaine Emma, incarnée par Joyce Jonathan…
En effet... Il va y avoir un lien entre nous. Bastien va être particulièrement sensible à sa personnalité. Il va avoir une sorte de flash quand il va la voir. Sans trop vous en dire, tout va aller très vite entre nous. On va dire qu’Emma (le personnage de Joyce Jonathan) est le coup de cœur de Bastien. Il va tomber amoureux d’elle mais après, est-ce que ça va matcher ? 

"Bastien est sensible à la personnalité d'Emma"

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont nombreux à espérer que votre personnage se mette en couple avec Victoire Lazzari, jouée par Solène Hébert. Vous aimeriez qu’une romance opère entre vous deux ?
Je pense que c’est bien de garder une certaine tension amoureuse entre nous deux. Cela laisse un certain suspense, et je pense que c’est bien de le faire prolonger et perdurer. J'ai l'impression que les téléspectateurs aimeraient nous voir ensembles.

Justement, votre histoire d’amour avec Emma ne va-t-elle pas créer des tensions avec Victoire ?
Oui, forcément, il va y avoir des tensions avec l’arrivée de Joyce Jonathan. Disons que ça va perturber Bastien. 

Comment s’est passée votre rencontre avec Joyce Jonathan ?
Joyce Jonathan est une personne adorable, ouverte. C’est sa première fois en tant qu’actrice ! Avec Solène Hébert, nous l’avons mis à l’aise très rapidement. Joyce Jonathan est une habituée de la scène, mais là, c’est totalement différent, c’est un autre exercice. Mais elle s’est très vite habituée sur le plateau. Elle est très pro et force de propositions. C’est une très belle rencontre. Elle est pleine d’entrain et généreuse. C’est agréable de travailler avec des actrices comme elle. 

Comment s’est passée votre intégration à Sète ?
Merveilleusement bien. Ce qui fait le succès de la série, c’est qu’il y a une très bonne ambiance sur le plateau. Nous sommes les pionniers de ce nouvel enjeu pour TF1 et la bonne ambiance est propice à la qualité de la série. On est tous mobilisés pour ce grand projet. Et puis, entre nous, on s’entend tous très bien. J'ai créé un groupe Whatsapp sur lequel on se tient au courant de nos dates de tournage afin de déjeuner ensemble. Il y a un vrai esprit de troupe, c’est très agréable. Il n’y a que de belles personnes. C’est comme une grande famille. On est bien entourés, tout le monde est bienveillant. 

Vous connaissiez certains acteurs avant de descendre à Sète ? 
Je connaissais surtout Juliette Tresanini avec qui j'ai déjà tourné dans un court-métrage qu'elle a elle-même réalisé. Je connaissais également Maud Baecker, qui interprète Anna Delcourt, et Anne Caillon qui joue Flore Vallorta. Ce qui a évidement facilité l'intégration.

en savoir plus : Bastien Laval, Joyce Jonathan