Dans l'actualité récente

INTERVIEW – Marysole Fertard : "Je ne pensais pas pouvoir pleurer aussi facilement"

Voir le site Demain nous appartient

Marysole Fertard
Par Marine Madelmond|Ecrit pour TF1|2017-08-24T18:10:46.276Z, mis à jour 2017-08-24T18:10:46.276Z

Elle n’a que 17 ans et déjà, Marysole Fertard figure parmi les révélations de la saga Demain nous appartient. L’adolescente qui incarne le rôle de Margot Robert a joué des scènes particulièrement difficiles depuis le lancement : l’annonce de la mort de son père, le récit de son viol, la crise de panique… Bref, un scénario compliqué à appréhender pour cette jeune comédienne qui fait ses premiers pas à la télévision.

MYTF1 – Vous n’avez obtenu qu’un seul rôle à la télévision avant de décrocher le casting de Demain nous appartient, comment avez-vous appréhendé ce projet ?
Marysole Fertard : Ça a été une découverte complètement inattendue. Je suis une amatrice et pas du tout formée dans ce domaine. J’ai été bien entourée, l’équipe de comédiens m’a aidée à m’intégrer. Je me suis rapidement mise dans le bain. C’était un rêve d’enfant de faire ça. J’ai toujours imaginé la possibilité que ça arrive sans jamais vraiment y croire.

MYTF1 – Comment avez-vous réagi quand vous avez appris que vous étiez prise pour le rôle ?
J’étais comme une petite folle, je n’y croyais pas vraiment. C’était inimaginable. En plus TF1 n’est pas n’importe quelle chaîne. Aujourd’hui, je sais que j’ai envie de continuer dans cette voie.

MYTF1 – Et lorsque vous avez découvert la personnalité de Margot Robert ?
Quand j’ai reçu le descriptif de mon rôle, j’ai tout de suite aimé le personnage de Margot. Je me suis retrouvée dans cette adolescente. En plus, j’ai l’âge de mon personnage (17 ans). Margot est une jeune rebelle féministe. Je me suis vraiment identifiée même si je n’ai jamais vécu ce qu’elle a enduré.

MYTF1 – Votre personne subit beaucoup d’épreuves… La mort de son père et un viol. Comment avez-vous géré ce scénario ?
J’ai vu que ça faisait beaucoup de choses (rires). Mais j’ai vraiment envie de m’imposer des défis. Plus le rôle est compliqué et plus la scène est difficile, mieux j’apprends. J’ai envie que ça soit une vraie expérience. D’une certaine manière, j’ai encore tout à découvrir.

MYTF1 – Depuis le début de la saga, votre personnage a beaucoup pleuré, avez-vous été guidée pour ces scènes ?
Je n’ai aucune formation professionnelle, mais au niveau des larmes je me suis étonnée moi-même. Je ne savais pas que je pouvais pleurer aussi facilement (rires). Samy Gharbi (Karim Saeed) m’a beaucoup aidée. Il dégage de l’émotion. Dans la saga, on a vraiment une complicité particulière. Quand je suis arrivée sur le tournage de Demain nous appartient, il m’a tout de suite accueillie. Il a été vraiment génial avec moi ! Je le considère comme mon grand-frère.

MYTF1 – A quoi pensez-vous lorsque vous jouez des scènes aussi intenses ?
J’avais travaillé la scène de la perte de mon père avant de la jouer. J’ai imaginé perdre le mien. J’ai donné le meilleur de moi-même dans l’interprétation. Mais on ne peut pas vraiment savoir le réel ressenti quand on ne l’a pas vécu…

MYTF1 – Et lorsque vous avez pointé une arme sur le personnage de Bart Vallorta, alias Hector Langevin ?
J’étais hyper excitée de tourner cette scène. Et le fait d’avoir une arme dans la main m’a permis de ressentir vraiment la haine que Margot pouvait avoir en elle. L’arme accompagne l’émotion. J’avais aussi préparé cette scène mais c’est aussi important de garder une certaine spontanéité. 


Margot va commettre l'irréparable #CRAZY

MYTF1 – Pensez-vous que Margot peut pardonner l’erreur de Bart Vallorta ?
Margot a besoin d’un peu de temps et de recul. Bart peut comprendre surtout que c’est quelqu’un de bien. Il a eu peur de Guillaume. Mais on a vite compris qu’il s’en veut énormément. Il ne faut pas oublier qu’il est amoureux d’elle… 

"J'ai eu beaucoup de mal à jouer la crise de panique"

MYTF1 – Vous recevez de nombreux messages de fans, comment vivez-vous cette nouvelle notoriété ?
Je découvre tout ça. Ça donne beaucoup de confiance en soi. Je reçois plein d’avis positifs et c’est agréable de savoir que mon jeu plaît. Que demander de plus ? 

MYTF1 – Y a-t-il une scène qui a été difficile à tourner ?
J’ai eu beaucoup de mal à jouer la crise de panique. C’est quelque chose qu’on ne peut pas gérer en temps réel. Je n’ai en plus jamais vu quelqu’un en faire une. Donc imiter un étouffement a été difficile. Si la crise de panique n’est pas juste, elle n’est pas du tout crédible.  

MYTF1 – Regardez-vous la saga ?
Je regarde tous les épisodes ! Mais c’est difficile d’avoir un regard positif et pas trop critique. En jouant dans la saga, on ne voit pas la série de la même manière. Quand j’ai vu la scène où j’apprends que j’ai perdu mon père, j’ai été touchée.

MYTF1 – Avez-vous envie de poursuivre votre carrière de comédienne ?
Je pense peut-être m’inscrire à l’école des Cours Florent. Il faut que je suive une formation professionnelle. Mais avant je dois terminer le lycée (rires).

en savoir plus : Margot Robert