Dr House : Olivia Wilde émue aux larmes en emmenant sa fille voter à l’élection américaine

Voir le site Dr House

Olivia Wilde et Jason Sudeikis
Par Ambre DEHARO|Ecrit pour TF1|2016-11-17T16:41:48.859Z, mis à jour 2016-11-17T16:41:50.776Z

Le 8 novembre dernier, l’actrice de Dr House, comme plus de 150 millions d’Américains, s’est rendue aux urnes pour voter entre Hillary Clinton et Donald Trump. Un moment passé en famille, avec en kangourou, la petite dernière de la famille, née le 11 octobre.

Olivia Wilde est une femme engagée. À plusieurs reprises ce dix-huit derniers mois, la jeune femme a rappelé à quel point il était important pour elle et pour ses compatriotes de voter lors de l’élection du 8 novembre. Et le jour venu, c’est en famille que l’actrice s’est rendu à l’isoloir. Sur un cliché posté sur son compte Instagram, Olivia Wilde pose en compagnie de son compagnon Jason Sudeikis, et de leur dernier enfant, la petite Daisy Josephine Sudeikis. Et l’émotion est à son comble. Visiblement, la comédienne, prenant son devoir de citoyenne très à cœur, n’a pas réussi à se contenir. Bien que souriante sur la photo, et le visage baigné de soleil, l’Américaine apparaît les yeux rougis, et des larmes coulent le long de ses joues. En commentaire, l’actrice prend la mesure de cet instant : « Première élection de mon bébé. Il est bon d’être en vie ces temps-ci. #Pleursdejoie ». Sur le manteau de l’acteur, et le porte-bébé kangourou de la jeune femme, on peut même apercevoir deux autocollants « I voted » (J’ai voté).

Soutien d’Hillary Clinton

L’interprète de Remi dans Dr House n’a jamais caché ses penchants démocrates. Fervente admiratrice d’Hillary Clinton, Olivia Wilde avait même publié sur son compte Instagram une photo de la candidate démocrate malheureuse à l’occasion de l’anniversaire de cette dernière. « Merci de ne jamais nous avoir abandonnés », écrivait l’actrice en légende. Au lendemain de l’élection qui a vu la victoire de Donald Trump, l’actrice a posté un nouveau cliché. Sur celui-ci, pas de sourire ni de larmes, simplement le visage de l’actrice dissimulé par le dos de son téléphone portable, sur lequel elle a appliqué un autocollant « Never Trump » (Jamais Trump). « Je me cache au sous-sol, tentant de réaliser le choc/honte/douleur/dégoût/horreur/colère/tristesse. Aujourd’hui, j’ai de la peine (…) », écrivait-elle en réaction à l’élection du milliardaire qu’elle a critiqué à plusieurs reprises. « Je refuse d’être représentée par la haine, l’ignorance et la peur », concluait-elle.


Baby girl's first election. It's a cool time to be alive. #tearsofjoy

Une photo publiée par Olivia Wilde (@oliviawilde) le


VIDEO. House et ses secrets médicaux