Elizabeth II : avec la France, une entente plus que cordiale

Elizabeth II : avec la France, une entente plus que cordiale

C'est une fleur que lui a faite l'Hexagone. Une exception pour Elisabeth II qui inaugure ce jour-là une place à son nom de son vivant. Sur le marché aux Fleurs, guidée par François Hollande qui joue les experts botaniques, elle savoure cette étape bucolique qui lui tient à cœur. En 1948, la princesse rencontre le président Vincent Auriol. La langue française n'a déjà plus de secret pour elle, mais ce pays, elle le découvre avec délice. Une fois couronnée, elle découvre l'Hexagone au fil de ses présidents. Elle a rencontré René Coty, le général de Gaulle puis Georges Pompidou qui commet un faux pas très remarqué en lui prenant le bras. Elle offre l'un de ses chiens Samba à son successeur. Mais avec François Mitterrand, l'entente cordiale devient complice. Ensemble, ils rompent la dernière frontière symbolique entre leurs deux pays désormais reliés par un tunnel. Elisabeth II s'habitue à l'Eurostar et apprécie toujours les bains de foule parisiens, autant que son hôte Jacques Chirac en 2004. Figure immuable, elle intimide et impressionne à Paris comme en Grande-Bretagne. Elle a vu défiler pas moins de neuf présidents en France, le pays étranger qu'elle aura le plus visité. TF1 | Reportage E. Lefebvre
MA LISTE
PARTAGER
Edition spéciale - Elizabeth II
2m35
8 sept. 2022 à 20:24

Edition spéciale - Elizabeth II