Hommage national : la sangle de vie entre les cercueils

Unis dans la vie. Et dans la mort. Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont perdu la vie en libérant celle de 4 otages dans la nuit de jeudi à vendredi 10 mai dans le nord du Burkina-Faso. Ce mardi, pour l’hommage nationale, leurs deux cercueil ont été reliés, symboliquement, par une « sangle de vie », ce lien utilisé par les commandos marine en opération. Symbole de l’unité et de la solidarité du corps de l’armée, la corde de vie a relié les deux cercueils des soldats.

Plus de vidéos