Aller directement au contenu
Une famille pas si tranquille

Une famille pas si tranquille

Tout avait si bien commencé. Le 29 juillet 1981, Charles, fils aîné d'Elizabeth II et héritier du trône d'Angleterre, épouse Diana Spencer, une jeune lady de 20 ans. Deux fils naîtront de cette union. L'avenir de la couronne est assuré. Mais très vite, on découvre une autre femme dans la vie de Charles. Des conversations très intimes sont publiées dans la presse. Et Diana brise le silence. Elle se confie au journaliste Andrew Morton. Elle raconte sa solitude, ses tentatives de suicide. Le côté sombre d'une vie qu'on croyait glamour. La princesse accorde même une interview télévisée à une émission de la BBC où elle ose mettre en doute la capacité de Charles à régner. Pour la couronne, c'en est trop. En décembre 1996, le divorce est prononcé. À peine huit mois plus tard, la princesse meurt dans un accident de voiture à Paris. Face à la douleur de ses sujets, la reine se terre à Balmoral et est accusée de froideur. Elle devra finalement s'incliner et rendre hommage à celle qui lui a causé tant de tracas. Après Charles c'est au tour d'Andrew, le deuxième fils de la reine, de faire la Une de la presse people. Son épouse Sarah Ferguson est surprise par un paparazzi en plein ébats avec un milliardaire texan dans une villa du sud de la France. Là encore la reine doit trancher. Le divorce est prononcé. Un divorce visiblement contraint car les deux époux semblent être restés en excellent terme. Aujourd'hui, le prince Andrew est accusé d'agression sexuelle et a dû se retirer de la vie publique. Il a été déchu de ses titres militaires et n'a plus aucun engagement auprès de la reine. Encore une déception pour Elizabeth II. TF1 | Reportage C. Chapel
MA LISTE
PARTAGER
Edition spéciale - Elizabeth II
2m54
8 sept. 2022 à 21:11
Edition spéciale - Elizabeth II

Découvrez aussi