La Dictée d’ELA, d’après un texte inédit d’Amélie NOTHOMB : Lundi 12 octobre 2015

Voir le site Les stars se dépassent pour ELA

ELA
Par Eleonore GONCALVES|Ecrit pour TF1|2015-10-01T13:12:17.666Z, mis à jour 2015-10-01T13:28:55.561Z

Mets tes baskets et bats la maladie », la campagne phare de l’Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA), débutera par la Dictée d’ELA le 12 octobre 2015 dans les établissements scolaires. A cette occasion, enseignants, parrains d’ELA ou personnalités liront la dictée aux jeunes.

Lundi 12 octobre 2015 : La Dictée d’ELA, d’après un texte inédit d’Amélie NOTHOMB

Les élèves de plus de 2 000 établissements scolaires, du primaire au secondaire, plancheront le même jour sur un texte inédit d’Amélie Nothomb, récompensée par le Grand Prix du Roman de l’Académie française en 1999, le Grand Prix Jean Giono pour l’ensemble de son œuvre et par le Prix Flore 2007.

ELA Dictée

Un temps de réflexion sur la maladie, la tolérance et la solidarité

La Dictée d’ELA est un rendez-vous annuel très attendu des établissements scolaires. Partout en France, des centaines de milliers d’élèves et leurs enseignants découvrent ce texte inédit. Loin d’être une dictée ordinaire, l’objectif est de créer des moments forts de discussions sur les leucodystrophies*, la tolérance et le handicap. Des personnalités du monde du sport, de la chanson, de la télévision… endosseront le rôle de professeur d’un jour. La participation de tous permet chaque année d’échanger sur les valeurs de respect et de solidarité, et de collecter des fonds pour financer la recherche médicale ainsi que l’accompagnement des familles concernées. 

Depuis 1994, plus de 26 millions d’euros ont été collectés grâce à cette campagne de mobilisation scolaire, soit plus de la moitié des sommes consacrées par ELA à la recherche médicale et à l’accompagnement des familles.

A propos d’ELA :

Fondée en 1992 par Guy ALBA, l’Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) regroupe des familles qui se mobilisent pour vaincre ces maladies génétiques rares qui détruisent la myéline (la gaine des nerfs) du système nerveux central. Chaque semaine en France, 3 à 6 enfants (20 à 40 en Europe) naissent atteints de ces pathologies. Depuis sa création, ELA a permis de soutenir l’accompagnement des familles à hauteur de 9,6 millions d’euros, mais aussi de financer 462 programmes scientifiques pour un montant total de 36,8 millions d’euros.

Pour soutenir l’association ELA, faites un don sur http://ela-asso.com/