Allemagne-France : Mbappé est l'avenir mais aussi le présent des Bleus

Voir le site Equipe de France

RTS1FJA6
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-14T15:40:14.147Z, mis à jour 2017-11-14T15:40:14.147Z

Kylian Mbappé continue de mettre tout le monde d'accord après une demi-saison époustouflante à Monaco. Et il n'a que 18 ans.

Attendu en titulaire face à l'Allemagne à Cologne quel que soit le schéma tactique choisi par Didier Deschamps, Kylian Mbappé risque une nouvelle fois d'attirer tous les regards. Une pression qu'il continue de gérer sans sourciller alors qu'il n'a que 18 ans.

Une décontraction effarante

Il a le sourire et le regard malicieux d'un gamin. Quand on lui parle de FIFA, ses yeux brillent. Kylian Mbappé n'a que 18 ans mais, sur le terrain, comme en-dehors, cela ne se voit pas. L'attaquant du PSG doit supporter le poids d'un transfert record (le deuxième plus gros de l'histoire), les projecteurs braqués sur le club de la capitale et la difficile tâche d'incarner l'attaque de l'Equipe de France. Beaucoup aurait logiquement craqué face à tous ses éléments, qui plus est combinés. Mais pas lui. Mbappé préfère tracer sa route et continuer sa progression comme si de rien n'était alors que tout semble allait trop vite.

Eblouissant face au Pays de Galles

On verra Kylian Mbappé face à l'Allemagne ce mardi soir. Didier Deschamps ne s'en privera pas, surtout pas au regard de sa prestation éblouissante face au Pays de Galles. S'il n'a pas marqué, l'ancien monégasque a touché le poteau et délivré un caviar pour Olivier Giroud, preuve de son altruisme et de sa capacité à toujours faire le bon geste. Plus important encore dans l'optique du Mondial dont il devrait être l'une des stars, Mbappé est en train de créer une alchimie et un duo hyper complémentaire avec Antoine Griezmann. Vu le talent de chacun, d'éventuels automatismes risquent de faire mal aux défenses adverses. De bon augure pour la suite.

"Il joue avec beaucoup de confiance"

De fait, on n'est pas très étonné de voir Julian Draxler, son coéquipier au PSG, ne pas tarir d'éloges sur lui avant le match entre la France et l'Allemagne. Le joueur de la Mannschaft a par exemple déclaré qu'il n'aimerait pas défendre sur lui, argumentant, "Je le connais depuis quelques semaines maintenant, il joue avec beaucoup de confiance, il est rapide et c'est un très bon dribbleur. Il a une grande marge de progression. Je suis vraiment curieux de voir comment nos défenseurs vont se comporter pour l'empêcher de s'exprimer". Au final, tout le monde est gaga de Kylian.