Bulgarie-France : cinq raisons pour lesquelles les Bleus vont gagner

Voir le site Equipe de France

Antoine Griezmann
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-10-07T08:05:15.151Z, mis à jour 2017-10-08T06:48:15.567Z

La France se déplace à Sofia, en Bulgarie, pour son avant-dernier match des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Première du groupe, elle n'a aucune marge de manœuvre et doit gagner.

En tête du groupe A, la France n'est plus qu'à deux victoires d'une qualification directe à la Coupe du monde 2018. La Bulgarie, invaincue chez elle, se présente d'abord sur son chemin. Mais les Bleus vont gagner. Voilà pourquoi.

Parce qu'il faut gagner, tout simplement

Cela paraît évident et, pourtant, il faut bel et bien gagner face à la Bulgarie. Les Bleus sont à deux pas du Mondial 2018 en Russie et il faudra négocier le premier de la meilleure des manières. D'autant qu'une victoire samedi soir assurera, au minimum, un barrage aux hommes de Didier Deschamps. Ce n'est pas ce qu'ils veulent, bien sûr, mais c'est une roue de secours qui se prend au regard des matches couperets qui s'annoncent.

Parce que les Bleus sont motivés

Ils sont arrivés à Clairefontaine en tenue camouflage, comme pour montrer qu'ils étaient passés en mode commando. Leur mission ? Terminer le travail. Les Bleus sont motivés comme jamais, à l'image de Raphaël Varane. Le défenseur central a confié à l'Equipe, "Avec le groupe que l'on a, la qualité de notre effectif… Dans ma tête, on va gagner. On en a les moyens, il faut être ambitieux, en avoir envie." Les Français le savent : rater la Coupe du monde en étant vice-Champions d'Europe n'est clairement pas envisageable

Parce qu'il faut oublier le Luxembourg

Le 0-0 concédé contre le Luxembourg après une domination sans partage à Toulouse a grillé un joker à une Equipe de France qui aurait dû aborder les deux dernières rencontres beaucoup plus sereinement. Si elle est toujours maîtresse de son destin, elle n'a plus le droit aux faux-pas et, pour oublier celui face au Luxembourg, il faut l'emporter à Sofia. Coûte que coûte.

Parce que les Bleus ont étrillé la Bulgarie à l'aller

Il y a pile poil un an, les Bleus étrillaient la Bulgarie au Stade de France grâce à des buts signés Gameiro, Payet et Griezmann. Ce n'était pas la même Equipe de France. Ce n'était pas la même Bulgarie non plus. Mais il faut quand même capitaliser là-dessus pour la simple et bonne raison que la moindre donnée positive est bonne à prendre dans les matches à enjeu.

Parce qu'il y a une malédiction à chasser

Dans l'histoire, les Bleus se sont rendus huit fois à Sofia et ils ne s'y sont imposés qu'à une seule reprise, en 1932. Pire, ils sont repartis six fois de Bulgarie avec une défaite au compteur. Autant dire qu'il y a une sorte de malédiction à lever chez ces Bulgares qui voyagent mal mais reçoivent très bien. Comme si les Bleus n'avaient pas besoin d'une motivation supplémentaire…


Plus d'actualité