Dominatrice, la France bat logiquement les Pays-Bas et reprend la tête de son groupe

Voir le site Equipe de France

3e but de Lemar
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-08-31T20:54:58.897Z, mis à jour 2017-08-31T20:58:35.578Z

Sérieux et appliqués, les Bleus ont dominé les Pays-Bas sur le score de 4 à 0. Cette victoire écrasante, couplée à la défaite de la Suède, leur permet de reprendre la tête du groupe A.

Soirée parfaite pour les Bleus de Didier Deschamps : non contents d'avoir dominé une équipe des Pays-Bas décevante, ils ont repris la tête du groupe A en profitant de la défaite de la Suède en Bulgarie (3 buts à 2).

Griezmann réussit sa rentrée avec les Bleus

L'Equipe de France a déjà digéré la défaite concédée en Suède au mois de juin, celle qui l'a privée d'une première place qui lui est promise en vue de la qualification pour le prochain Mondial. Face à des Pays-Bas qu'elle imaginait sans doute meilleurs, elle a dominé les débats avec une puissance écrasante. Déterminés et impliqués, les Bleus ont dicté le tempo de la rencontre, empêchant les Oranje de déployer leur plan de jeu. Celui de Didier Deschamps a pris forme au moment où Griezmann est venu concrétiser un temps fort de son équipe au terme d'un une-deux partagé avec Olivier Giroud, positionné en appui (14e). Une combinaison que l'on a déjà vue par le passé et qui devrait encore fonctionner à l'avenir.

Lemar s'offre un joli premier but

Si supérieure fut-elle à son adversaire du soir, la France a longtemps pêché dans le dernier geste, aussi bien avant et après la pause. Malgré leur manque de dangerosité, les Pays-Bas restaient donc à la portée d'une égalisation qui n'aurait pas été méritée. Mais l'éventuel renversement de la vapeur a pris un peu plus de plomb dans l'aile au moment où Strootman a été expulsé pour une faute sur Griezmann. Dans la foulée, Thomas Lemar a été récompensé de sa prestation pleine par un premier but en Bleus d'une demi-volée du gauche imparable (73e) puis par un doublé grâce à un Griezmann très altruiste sur une contre-attaque fulgurante (88e). Pour parfaire un spectacle déjà bien joyeux, Kylian Mbappé, remplaçant au coup d'envoi, a fêté son transfert au PSG par une réalisation à son tour suite à un centre de Sidibé (90e). Merci les Monégasques ou ex-Monégasque dans le cas de Mbappé.

La soirée parfaite

Hormis une situation chaude à gérer - une tête de Robben avant le deuxième but (69e) -, les Bleus n'ont pas été inquiétés face à la sélection néerlandaise. Large vainqueurs 4 à 0, ils soignent leur goal average qui pourra s'avérer déterminant pour la première place du groupe A. Première place qu'ils ont d'ailleurs reprise aux Suédois, défaits 3 buts à 2 sur la pelouse de la Bulgarie. La rentrée ne pouvait pas être mieux pour la France, mais il faudra confirmer face au Luxembourg dimanche.