Dans l'actualité récente

Equipe de France : Valbuena, le miracle permanent

Voir le site Equipe de France

UEFA Euro 2016, LE MAG - Euro 2016 : Mathieu Valbuena, le détonateur
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-01-14T22:46:51.105Z, mis à jour 2017-01-14T22:50:08.849Z

En l'espace de quelques semaines, Mathieu Valbuena est revenu au coeur de l'actualité pour ses sorties majeures sur les pelouses de l'hexagone. Un retour chez les Bleus ne paraît dès lors plus tout à fait illusoire.

Deschamps va t-il de nouveau recourir aux services de Mathieu Valbuena ? Ce dernier fait tout ce qu'il faut pour compliquer les choix du sélectionneur.

Portugal-France : Revoir le but de Valbuena en vidéo (0-1)

Grand absent du dernier Euro disputé en France (avec vous savez qui), Mathieu Valbuena va t-il renaître de ces cendres pour la énième fois ? A ce stade, ce ne serait plus un phénix mais plutôt l'histoire d'un miracle permanent qui a repris son cours lors des dernières semaines de 2016. Condamné aux oubliettes en Bleus, l'ancien Marseillais n'était pas loin de voir son histoire avec l'OL tourné au fiasco complet. Sa blessure contracté à l'épaule lors de son retour le 22 octobre dernier sonnait même le glas de son aventure entre Rhône et Saône pour quasi l'unanimité des observateurs. Puis "Petit vélo" s'est remis sur ses roues...

«Je ne mérite pas que ça se finisse comme ça»

4 buts consécutifs en Ligue 1 et 3 passes décisives (5 et 4 toutes compétitions confondues), un style, jugé jusqu'alors trop individualiste, qui se marie comme par magie avec le reste de ses coéquipiers de l'attaque lyonnaise, et carrément maître à jouer de l'équipe le temps que Fékir ne refasse des étincelles, Mathieu Valbuena est redevenu un candidat crédible à l'équipe de France. D'ailleurs, à l'écouter depuis toujours, jamais il n'a du penser que les portes des Bleus lui étaient définitivement fermées. «Je ne mérite pas que ça se finisse comme ça, expliquait-il y a dix jours sur les ondes de RTL. Je n'ai pas dit que c'était une injustice j'ai pu comprendre les décisions du coach. La seule chose que je veux dire par rapport à l'équipe de France c'est que je n'y renonce pas, j'ai pas peur qu'il ne me reprenne pas parce que ce sera comme ça, c'est la vie».

La Russie dans le viseur

La veille de cette déclaration, son ancien sélectionneur en EDF et entraîneur à l'OM, Didier Deschamps précisait qu'«il (Valbuena) est toujours sélectionnable». A 32 ans (et 52 sélections), le milieu offensif lyonnais ne représente pourtant pas l'avenir de la sélection. Et DD ne manque jamais de le rappeler. «Des joueurs ont répondu présent (en son absence) et d'autres arrivent». «Il faut aussi se projeter, rappelle le patron tricolore. Il y a le court terme, mars (avec la reprise des qualifications pour la Coupe du monde en Russie). Et 2018. C'est dans un an et demi.» Un an et demi, c'est plus de temps qu'il n'en faut à Valbuena pour abattre les dernières barrières qui le séparent encore de Clairefontaine.