Dans l'actualité récente

Equipe de France / Coman « Le coach sait ce qu’il fait »

Voir le site Equipe de France

Kingsley Coman avec les Bleus
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-08-29T15:58:18.442Z, mis à jour 2017-08-29T16:00:58.532Z

Présent en conférence de presse à 2 jours de France – Pays-Bas, Kingsley Coman a évoqué l’importance du match contre les Néerlandais et son retour en sélection, ainsi que le rôle essentiel de Deschamps.

A 21 ans, Kingsley Coman appartient à cette jeune génération française très talentueuse que rien ne semble arrêter. Alors qu’il entame sa troisième saison au Bayern Munich, le milieu offensif français retrouve les Bleus, et se présente comme un véritable atout pour Didier Deschamps avant le choc contre les Pays-Bas. Devant la presse, il est revenu sur cette opposition.


« A nous d’être sérieux et de rester concentrés »

Comme ce fut le cas lundi pour la conférence de presse de Didier Deschamps, Kingsley Coman a été interrogé sur le Mercato, mais à ses yeux le groupe France n’a qu’une seule chose en tête, et c’est le match de jeudi : « On parle de ce match et pas du Mercato. La pression est importante comme toujours. A nous d’être sérieux et de rester concentrés mais de ne pas en faire trop sans avoir peur. »

Il n'a pas pu éviter non plus les questions sur le tirage au sort de la Ligue des Champions qui a placé son équipe du Bayern dans la même poule que le PSG, son club formateur. A ce sujet, il confie d’ailleurs son envie de retrouver le Parc des Princes : « J'ai joué neuf ans au PSG. J'ai toujours rêvé du Parc des Princes mais je n'y ai joué qu'une seule fois. C'est un stade mythique pour moi. »


Entré en jeu durant la rencontre France - Roumanie (2-1), Kingsley Coman est devenu le plus jeune joueur à jouer une compétition majeure avec les Bleus


Coman vers une place de titulaire ?

Le jeune Français évolue en club avec Arjen Robben, le principal atout offensif des Pays-Bas. Petit hasard, alors qu’il a commencé le match de championnat sur le banc le week-end dernier, Coman a remplacé l’ailier batave. Et quelques instants plus tard, il permettait l’ouverture du score pour le Bayern Munich grâce à une passe décisive pour Lewandowski. Cette action est la preuve que le joueur formé au PSG est en grande forme. Mais malgré cela, il sait que Robben demeure constamment dangereux : « C’est un grand joueur, à nous d’être attentifs. Je connais son jeu donc si je peux aider mes coéquipiers à le bloquer, je le ferais. »

En l’absence de Sissoko et Dembélé, il a d’ailleurs une chance plus que réelle de commencer la rencontre sur un côté pour apporter sa percussion et sa vitesse. Au sujet de la composition des Bleus contre les Pays-Bas, le joueur du Bayern fait entièrement confiance à Didier Deschamps : « Le coach sait très bien ce qu’il fait. C’est bien d’avoir plein de joueurs offensifs différents, on peut jouer dans plusieurs sytèmes. Les places ne sont pas définies, il y a de la concurrence, et c’est positif pour l’équipe. Démarrer ? Je ne sais pas, je suis au service de l’équipe. »