Equipe de France: Deschamps doit parler avec Pogba

Voir le site Equipe de France

DD
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-03-19T15:12:33.693Z, mis à jour 2018-03-19T15:12:35.248Z

Pour le dernier rassemblement des Bleus avant le Mondial (matches amicaux le 23 face à la Colombie, le 27 face à la Russie), Didier Deschamps a souligné l'attente grandissante autour de l'équipe de France. Le sélectionneur a également évoqué quelques cas individuels comme la mauvaise passe actuelle de Pogba à Manchester. Verbatim.

Paul Pogba en souffrance à Man United

"Ce n'est pas spécifique à Paul. Ça arrive à Paul en ce moment. J'ai beaucoup de discussion avec les joueurs à chaque stage pour avoir leur ressenti, comprendre les choses car je n'ai pas tous les éléments. Je leur ai dit ce midi, c'est une parenthèse internationale et leur péripétie en club n'est plus à l'ordre du jour. C'est une grosse partie de mon travail de sélectionneur d'avoir ces discussions individuelles et collectives. Paul ? Je ne sais pas le pourquoi du comment. Il faut que je discute avec lui. Évidemment que c'est une situation qu'il ne doit pas apprécier par rapport à tout ce qu'il a pu faire et qu'il n'est pas heureux par rapport à ça." 

Le groupe des 24  proche de celui du Mondial

"Les garçons doivent tout donner à chaque stage. Ils le savent bien mais ça ne doit pas être négatif. Je ne veux pas de pression. Ils doivent être libérés et en pleine confiance. Que vous ayez des interrogations sur certains, je le comprends. La grande majorité des 24 seront là dans la liste, s'il n'y a pas de pépins." 

Les bizuths Ben Yedder et Hernandez

"Ils n'ont pas de repères, à nous de bien les incorporer. Il faut les mettre à l'aise. S'ils sont là, c'est que j'ai confiance en eux. S'ils apportent un vent de fraicheur ? Oui mais ce n'est pas spécifique à cette liste-là. Depuis l'Euro, il y a eu des nouveaux. De la fraicheur, il y en a, après certains peuvent en vouloir plus. Je n'ai jamais été figé, je suis toujours en observation avec mon staff et quand je pense que c'est le moment, je n'ai pas de problème à les intégrer."

Le retour d'Ousmane Dembélé

"Cet été a été très compliqué pour lui. Ça va mieux. Ses dernières performances trouvent bien qu'il a retrouvé du jus. S'il fait marquer et qu'il marque, il est là pour ça aussi. Il doit encore s'affirmer dans ce secteur en étant plus décisif."

La progression de Kimpembe

"Cette saison il est beaucoup plus dans l'alternance des centraux au PSG. Là, il a été incorporé dans une rotation et il a plus de temps de jeu. Donc plus de confiance. Il confirme en gagnant en assurance, en sérénité et même s'il n'a pas eu de temps de jeu en sélection, c'est lui qui vient en sélection. C'est un signe important."

Deschamps et la nouvelle génération

"Le mot important vous l'avez dit: c'est s'adapter. De tout temps, la nouvelle génération est différente, avec des centres d'intérêt différents. Dans les médias aussi. L'important est d'avoir le bon canal, le côté relationnel. Ces jeunes ont beaucoup de qualité. A 18, 19 ans, ils ne se posent pas de questions. Ça ne me pose pas de problème. Il ne faut pas que de l'ambition, aussi de l'humilité. ils sont à l'écoute. Après, ils écoutent plusieurs personnes, qui ne sont pas toujours bon conseillers. Jeune ou pas jeune, je dis ce que je veux à mes joueurs. Que ce soit positif ou négatif. Dans un groupe, chacun doit trouver sa place."

Plus d'actualité