Dans l'actualité récente

Équipe de France : Didier Deschamps parti pour prolonger ?

Voir le site Equipe de France

RTX2T2GR
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-19T17:40:54.527Z, mis à jour 2017-03-19T17:41:12.049Z

La reconduction de Noël Le Graët à la tête de la FFF devrait aboutir à la prolongation de Didier Deschamps à la tête des Bleus.

La réélection de Noël Le Graët à la tête de la FFF laisse à penser que Didier Deschamps prolongera son bail avec l’Équipe de France au-delà de 2018. L’intéressé explique néanmoins que ce n’est pas à l’ordre du jour.

Didier Deschamps satisfait

Didier Deschamps est naturellement ravi de voir que Noël Le Graët a été réélu à la tête de la FFF. Le sélectionneur des Bleus lui avait exprimé son soutien et il sait que la continuité est le meilleur ami de la réussite sportive. Dans les colonnes de l’AFP, il a indiqué, « Je suis très content que mon président soit réélu, qu'on puisse travailler dans la continuité de ce qu'on a fait ensemble depuis quatre ans. La relation avec Noël Le Graët est très bonne, c'est une relation de confiance : c'est mon président. Mon soutien ? Je l'ai fait parce que cela me semblait naturel et logique. C'est lui qui m'a choisi, on travaille en totale confiance ensemble depuis quatre ans, on échange beaucoup, et puis je suis convaincu que le bilan de ces quatre années est très, très positif à tous les niveaux. »

La prolongation de Deschamps est l’un de ses chantiers

Maintenant que Noël Le Graët a été reconduit, il va pouvoir s’attaquer à ses dossiers prioritaires. La prolongation de Didier Deschamps en est un. Fort d’un bilan plutôt positif (quart de finale en Coupe du Monde 2014, finale lors de l’Euro 2016), l’ancien coach de la Juventus Turin a toute la confiance de Le Graët, avec qui il a dû braver certaines tempêtes (dont l’affaire de la sex-tape). En place depuis 2012 et sous contrat jusque 2018, Deschamps ne devrait pas abandonner son président, sauf grosse désillusion durant la Coupe du Monde 2018, en Russie, pour laquelle la France devrait se qualifier sans trop de problème (elle est en tête du groupe A avec trois points d’avance sur les Pays-Bas).

Il botte en touche

Pour le moment, Didier Deschamps ne veut pas entendre parler de prolongation, « Ce n’est pas à l’ordre du jour. Mon objectif est de qualifier la France pour la Coupe du monde 2018. On verra ce qui se passe ensuite mais de toute façon, c’est le président qui décidera. » Comme il aime le rappeler, Deschamps est un homme de terrain. De fait, advienne que pourra et, pour le moment, focus sur son groupe et les deux prochaines échéances : les matches face au Luxembourg et à l’Espagne.