Equipe de France : Retour de Varane, Sissoko et Payet

Voir le site Equipe de France

REVIVEZ – Équipe de France : Deschamps zappe Gignac mais appelle Umtiti, Rami, Rabiot et Coman
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-09-28T12:53:11.316Z, mis à jour 2017-09-28T12:53:12.591Z

Pour affronter la Bulgarie et la Biélorussie, Didier Deschamps a dévoilé le nom des 24 joueurs qu’il a retenus pour ces matches décisifs. Avec des confirmations et des retours en Bleu.

Après son match nul contre le Luxembourg, l’équipe de France a encore deux matches pour se qualifier pour la Coupe du monde en Russie. Le sélectionneur Didier Deschamps s’est appuyé sur un groupe qu’il connait bien pour ses deux rencontres décisives en octobre.


Le groupe de l’Euro 2016 comme élément de base

Il n’y a pas de surprises dans le groupe concocté par Didier Deschamps pour les matches des Bleus les 7 et 10 octobre contre la Bulgarie et la Biélorussie. Face aux absences sur blessure de Benjamin Mendy, Paul Pogba, et Ousmane Dembélé qui étaient déjà connues depuis plusieurs jours, le sélectionneur a appelé Moussa Sissoko et Dimitri Payet notamment. C’est donc un groupe basé sur les joueurs qui ont hissé les Bleus en finale de l’Euro 2016 qu’a choisi le sélectionneur. A noter le retour également de Raphaël Varane en Bleu lui qui avait été absent pour cause de blessure en septembre dernier.



« Le 4-3-3 reste une option »

Malgré l’absence de Pogba, les Bleus peuvent compter sur un milieu de terrain composé de joueurs de très haut niveau. Avec Matuidi, Tolisso, Rabiot, Kante et Sissoko ce sont 5 joueurs qui sont titulaires à la Juventus, au Bayern, au PSG, à Chelsea et Tottenham ! Leurs performances ont été très bonnes dernièrement et si l’on s’en tient aux dernières rencontres des Bleus, il ne devrait y avoir que deux places dans le système de Deschamps pour ces 5 joueurs.

A moins que l’ancien entraîneur de l’AS Monaco ne décide de mettre Sissoko sur le flanc droit ou bien de jouer en 4-3-3 comme il l’a souligné en conférence de presse. « ça reste une option. J’ai des milieux qui peuvent jouer dans ce registre là aussi. Après c’est une analyse approfondie. C’est moins par rapport à l’adversaire qu’au niveau de ceux qui sont là. On doit être capable de passer d’un système à l’autre dans un même match. On doit être performant dans plusieurs systèmes. »


EN DIRECT – Équipe de France : Deschamps zappe Gignac mais appelle Umtiti, Rabiot et Coman


« J’ai un objectif qui est clair et je fais tout pour y arriver »

L’animation offensive des Bleus a été extrêmement séduisante contre les Pays-Bas, avant de connaître plus de difficultés contre le Luxembourg. Ce nul change beaucoup de choses pour la course à la première place du groupe. Néanmoins, Didier Deschamps a confié qu’il ne pensait pas à une élimination assurant que les Bleus ont « un objectif qui est clair » et le sélectionneur compte tout faire « pour y arriver », « on est prêt de la ligne d’arrivée et on sait ce qui nous attend aujourd’hui, on a nos destins entre nos mains et nos pieds. On est à la meilleure place, ça ne dépend que de nous pour y rester. »

La qualification ne dépend en effet que des performances des Bleus comme a insisté Didier Deschamps. Son groupe a rarement déçu dans les moments importants et c'est dans cette logique qu'il s'appuie dessus, même si en conférence de presse, il a rappelé que la porte n'était pas fermée à des joueurs comme Nabil Fékir (appelé en septembre) ou Anthony Martial très en forme avec Manchester United.

en savoir plus : Equipe de France de Football

Plus d'actualité