Dans l'actualité récente

Équipe de France : Sakho lance l'opération reconquête à Crystal Palace

Voir le site Equipe de France

UEFA Euro 2016, LE MAG - Mamadou Sakho, le héros
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-02-05T14:01:30.846Z, mis à jour 2017-02-05T14:05:16.205Z

Placardisé à Liverpool où Jürgen Klopp ne voulait plus de lui, Mamadou Sakho a trouvé refuge à Crystal Palace durant le mercato d'hiver. Prêté au club londonien, le défenseur français veut retrouver du temps de jeu et tourner le dos à une période sombre qui l'a éloigné des Bleus.

Mamadou Sakho a trouvé un échappatoire. Cela faisait des mois qu'on ne l'avait pas vu sur un terrain de football. La dernière fois, c'était le 20 avril 2016, lors de la victoire éclatante de Liverpool contre le rival Everton en Premier League (4-0). Ce jour-là, il avait marqué un but et célébré sa joie avec son coach Jürgen Klopp. L'ancien Parisien ignorait sans doute à quel point la suite serait moins brillante...

Banni à Liverpool, il s'est finalement exilé à Crystal Palace


Depuis ce match, Mamadou Sakho a vécu une descente aux enfers. Il y a d'abord eu ce contrôle antidopage positif dû à la prise d'un brûleur de graisse. L'enquête a valu au joueur une suspension provisoire qui l'a privé de la fin de la saison (et de la finale de la Ligue Europa perdue contre le FC Séville) et surtout de l'Euro 2016 avec les Bleus. Blanchi quelques semaines après, le défenseur espérait reprendre le cours de sa carrière lors de la saison 2016-2017. Mais durant la préparation estivale, il s'est brouillé avec Jürgen Klopp, qui l'a d'abord exclu du groupe en stage aux Etats-Unis avant de l'envoyer s'entraîner et jouer avec les U-23.

Ainsi, depuis le mois d'avril dernier, on n'a plus vu le Mamadou Sakho footballeur professionnel, si ce n'est à travers des vidéos d'entraînement et de matches avec les U-23 de Liverpool. Jürgen Klopp a construit son équipe sans celui qui était pourtant un homme de base de son système il y a quelques mois. Cette situation de blocage s'est achevée en toute fin du dernier mercato d'hiver : Mamadou Sakho a été prêté jusqu'à la fin de la saison à Crystal Palace.

Un long combat pour retrouver les Bleus


A bientôt 27 ans, l'ancien Parisien est à un tournant. Il n'a que quelques mois pour prouver qu'il en a encore sous le pied. Crystal Palace aurait bien besoin de ses qualités : le club est avant-dernier de Premier League et a déjà encaissé 45 buts en 24 rencontres. Samedi 4 février, Mamadou Sakho a enfin vu son nom de nouveau inscrit sur une feuille de match, mais c'est du banc des remplaçants qu'il a assisté à la débâcle de son équipe à domicile contre Sunderland (0-4). Prochaine étape pour lui : fouler à nouveau les pelouses du championnat.

A Crystal Palace, le joueur prêté par les Reds retrouve une grosse colonie de Français qui ont connu l'équipe de France : Steve Mandanda, Mathieu Flamini, Yohan Cabaye et Loïc Rémy. Pour diverses raisons, tous doivent se battre pour espérer rester ou revenir chez les Bleus (hormis Flamini, qui n'est plus appelé depuis 2008 et qui ne figure sans doute pas dans les plans de Didier Deschamps). Privé du grand rendez-vous qu'il attendait l'été dernier avec la sélection, Mamadou Sakho, le héros qui qualifia son pays pour le Mondial au Brésil un soir magique de novembre 2013, est loin d'avoir abandonné ses rêves.

Bien sûr, le chemin s'annonce difficile. Il faudra procéder étape par étape, d'abord à Crystal Palace, et peut-être à nouveau à Liverpool dans quelques mois, puisque officiellement, Jürgen Klopp n'est pas fermé à un retour de Sakho si ses performances sont bonnes. Ces derniers mois, chez les Bleus, la paire Laurent Koscielny - Raphaël Varane s'est installée avec Samuel Umtiti en renfort et Kurt Zouma et Adil Rami dans les starting-blocks. Cela fait beaucoup de défenseurs centraux à la disposition du sélectionneur. Mamadou Sakho serait sans doute ravi de lui compliquer un peu plus la tâche.

en savoir plus : Equipe de France de Football