France-Biélorussie : la Biélorussie en cinq statistiques

Voir le site Equipe de France

Football - Matchs Equipe de France - 57' Biélorussie 0-0 France : Le coup-franc dangereux de Griezmann !
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-10-10T12:43:14.773Z, mis à jour 2017-10-10T12:43:16.429Z

Que vaut vraiment le futur adversaire de l'Equipe de France, qui avait concédé le nul chez lui il y a quelques mois ?

La Biélorussie est le dernier adversaire qui barre la route de l'Equipe de France jusqu'au Mondial 2018. On fait le point sur cette nation qui, sur le papier, ne devrait pas être un problème pour les Bleus.


Trois défaites de rang

La série en cours de la Biélorussie n'est pas bien reluisante : elle reste sur trois défaites de rang et sa dernière victoire dans ces qualifications remonte au 9 juin (2-1 contre la Bulgarie, adversaire qui a perdu tous ses déplacements). C'était d'ailleurs la seule dans ce groupe A. La Biélorussie compte le même nombre de points que le Luxembourg (5) et n'est pas dernière à la faveur de son meilleur goal average.

Pire attaque du Groupe A

La Biélorussie n'a inscrit que cinq petits buts en neuf rencontres. Cela fait d'elle la pire attaque du Groupe A avec une moyenne assez famélique. Autant dire qu'elle n'a pas des arguments offensifs à même de faire peur aux Bleus.

Deuxième pire défense du Groupe A

Dans le même temps, la Biélorussie a encaissé 19 buts. Personne ne fait pire dans le Groupe A, sauf le Luxembourg, qui est allé chercher le cuir au fond de ses filets à 25 reprises. La défense est donc friable et c'est plutôt positif pour l'Equipe de France, qui cherche à retrouver de la confiance devant.

Elle n'a gagné qu'un seul match face à la France

La Biélorussie et la France ont croisé le fer cinq fois dans leur histoire. Et les Bleus n'ont perdu qu'à une seule reprise, c'était en septembre 2010 lors d'un match de qualification pour le Championnat d'Europe. Depuis, la France est restée invincible, signant deux nuls et autant de victoires.

Mais elle a tenu en échec la France il y a quelques mois

Seule ombre au tableau pour la France dans ces statistiques ? Le nul concédé lors du premier match des qualifications, en septembre 2016. Les hommes de Didier Deschamps peuvent toujours se qualifier directement pour la Coupe du monde 2018 mais un deuxième nul face à la Biélorussie ne suffira pas si la Suède s'impose face aux Pays-Bas. La marge de manœuvre est faible.